mardi 21 juin 2011

Arroz Negro (Riz Noir à l'Encre)


Il est plus que temps que je publie les billets que je vous ai promis sur mon long weekend à Barcelone. Nous y sommes allée en mai pour le pont de l'ascension et j'ai été pas mal bousculée depuis... Vous y trouverez quelques astuces et bons plans, un peu très orientés sur la gastronomie catalane. Je n'ai pas la prétention de rédiger un guide, mais simplement de partager avec vous mes découvertes. J'ai été moi-même aidée par les articles d'autres blogueurs (euses) trouvés-ci et là sur internet. Un grand merci à Nawal qui m'a donné quelques liens qui me manquaient, à mes amies "Lilibox" et "My Cooking Hut" pour leurs billets bien utiles.
Mais comme j'aime n'en faire qu'à ma tête, je vais plutôt commencer par la fin et vous parler aujourd'hui de la balade que nous avons faites sur la "Costa Brava" avant de "remonter" vers la France. Le beau temps était au rendez-vous, et après ces quelques jours très actifs sur Barcelone, nous n'avions pas envie de rentrer immédiatement. J'étais venue dans cette région lorsque j'étais enfant et je voulais revoir l'endroit. Contrairement à la plus grande partie de la côte espagnole qui est très bétonnée, il existe encore des endroits préservés comme la route qui mène de Tossa de Mar à San Feliu: c'est beau, très accidenté et sauvage. On peut s'arrêter dans certaines criques où on est presque seul(e)... le rêve! La couleur de l'eau en témoigne, et les photos se passent de commentaires. Deux plages sortent du lot et sont faciles d'accès en voiture: cala Pola et cala Giverola. Attention, en pleine saison, il y a beaucoup de monde (campeurs et résidents des alentours)!
Pour illustrer cette étape balnéaire, j'ai voulu vous mitonner une recette typiquement espagnole, celle de l'arroz negro, riz noir à l'encre de seiche. C'est un plat de pêcheurs, préparé à l'origine avec quelques poignées de riz et les restes invendus (ou invendables) de calamars ou de poissons. Il s'est peu à peu enrichi de poissons nobles et de crustacés. Sa belle couleur sombre lui est donnée par l'encre de seiche. Vous en trouverez chez votre poissonnier ou en épicerie fine...
A bientôt pour la suite des bons plans... sur Barcelone cette fois!


Quelques conseils utiles pour la réalisation de ce plat: Choisissez de préférence un riz "bomba" originaire de la région de Valence, un riz rond spécial paella fera également l'affaire. En fin de cuisson, le riz doit rester "al dente" et ne doit pas être sec. Rajouter un peu de liquide si besoin pour que le plat soit onctueux. J'ai utilisé une huile d'olive bio espagnole, originaire d'Andalousie, excellente pour les préparations cuites et crues. Vous pouvez la trouver sur le site "Directobio" qui propose des produits de qualité au meilleur prix. J'ai relevé ce plat avec du "pimenton", paprika fumé que j'ai acheté à Barcelone au marché de la Boqueria. Il en existe trois sortes, le "dulce" (doux), le "piquante" (piquant) et le "agridulce" (aigre-doux). Pour cette recette, j'ai préféré la variété piquante que je saupoudre avec modération juste avant de servir. Vous pouvez le remplacer par du paprika fort de Hongrie.


Arroz Negro (Riz Noir à l'Encre)

Pour 4 personnes:
250 g de riz rond (Bomba)
800 g de calamars
Une douzaine de coques
4 belles gambas (ou langoustines) cuites
2 c. à soupe d'encre de seiche
1 verre de vin rouge
1/2 litre de fumet de poisson
2 belles tomates mûres
1 gousse d'ail
1 oignon
Huile d'olive
Paprika fort
Un peu de persil ciselé
Sel, poivre

Les calamars: nettoyez et videz les calamars. Découpez les corps en morceaux ou en lanières. Faites chauffer une cuillère d'huile d'olive dans une grande poêle (à paella de préférence) ou un wok, et faites revenir jusqu'à ce qu'ils ne rendent plus d'eau. Réservez.
Les légumes: Épluchez l'oignon et l'ail, émincez-les. Pelez les tomates et coupez-les en cubes. Dans la poêle qui a servi pour les calamars, faites chauffer une cuillerée d'huile et faites revenir l'ail et l'oignon sans coloration. Ajoutez les dés de tomates et laissez mijoter une dizaine de minutes. Ajoutez alors le riz, faites revenir encore 5 minutes, puis le verre de vin. Laissez légèrement évaporer. Ajoutez alors l'encre de seiche puis le bouillon. Remettez les calamars, salez, poivrez et faites mijoter à feu doux 15 minutes. Répartissez sur le dessus les crevettes et les coques (lavées dans plusieurs eaux). Couvrez et laissez terminer la cuisson hors du feu pendant 5 minutes. Le riz doit rester moelleux.
Servez directement dans la poêle ou sur assiettes individuelles. Saupoudrez le dessus de paprika fort et de persil ciselé. Servez en accompagnement des quartiers de citron.

Imprimez la recette

16 commentaires:

  1. Un riz merveilleux! estival et goûteux.

    De jolies photos qui donnent envie de partir en vacance.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Merci Rosa, ce sont ces petites escapades le temps d'un weekend qui permettent de mieux les attendre... Bises!

    RépondreSupprimer
  3. Merveilleux , j'adore : le riz , le périple ( presque dans nos pas) et tes photos , je garde ta recette ..
    Garance

    RépondreSupprimer
  4. on aime beaucoup ton riz! et tes photos sont simplement merveilleuses!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le papier. Très chouette. D’autant plus sympa que j’ai passé l’été dernier de super vacances avec ma petite famille dans la crique que vous avez photographié à côté de Tossa del Mar ! J’ai quasiment les mêmes photos avec mes garçons dans l’eau.
    Jérôme

    RépondreSupprimer
  6. je suis une grande nostalgique de la Costa Brava, notamment de Rosas et Cadaquès. Mais ça a dû changer en 25 ans !
    Cette recette est très estivale, tout ce que j'aime, les calamars, coques et gambas, je m'en lèche les doigts ;)
    et le riz à l'encre de sèche, je suis fan ;) merci pour ce petit air de vacances !

    RépondreSupprimer
  7. Vos recettes sentent bon le soleil ;)

    RépondreSupprimer
  8. Hum... Bon, je refilerai les petits pattes tentaculaires à mon voisin... (discrètement... ;)

    RépondreSupprimer
  9. les photos sont extraordinaires!!!! j´aime beaucoup la Costa Brava, ESt-ce que vous connessez Begur? Cést marvelleux!! Bissous

    RépondreSupprimer
  10. @Laurent: je veux bien être ta voisine...
    @Colores: non, je ne connais pas Begur... mais je pense retourner en Espagne souvent, maintenant que j'habite tout près!

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de finir un dessert pour le blog...pas encore fait " miam " alors je craque sur ton riz...merveilleux, divin...une assiette comme j'aimmmmmmmmeeeeeeeeeeee !

    RépondreSupprimer
  12. Halala, tu nous mets une photo avec des couteaux et des pousse-pieds, et il n'y en a même pas dans la recette lol...

    Superbe recette néanmoins tout ce que j'aime !

    RépondreSupprimer
  13. Patrick: c'est vrai j'ai vu beaucoup de pouce pieds sur les étals, venant probablement de chez nous (Belle Isle, peut-être?), mais je ne saurais pas comment les cuisiner... Quant aux couteaux, je n'ai rien à t'apprendre!!!

    RépondreSupprimer
  14. Tossa de Mar, c'est mon petit paradis où j'ai la chance de passer tous mes étés, et l'arroz negro c'est un délice.

    RépondreSupprimer
  15. Bravo pour ta façon de nous faire découvrir la Catalogne.Je connais,car je vis une partie de l'année en Espagne.Ta recette est vraiment authentique,je la fais souvent car je rapporte mon encre de seiche de là-bas et quand ce n'est pas le riz que j'accommode avec,ce sont les encornets etc...Merci pour ta cuisine authentique que je découvre:

    RépondreSupprimer