vendredi 26 mai 2017

CHEESECAKE AUX FRAISES ET A LA ROSE


Aujourd'hui on passe en cuisine pour réaliser un délicieux dessert. Dimanche c'est la fête des mères, alors on les gâte avec ce cheesecake aux fraises et à la rose. C'est suffisamment léger pour une fin de repas et tout en délicatesse, avec de belles fraises de saison et un léger parfum de rose. On peut faire ce dessert la veille, ce qui est parfait quand on reçoit. Il ne vous restera au dernier moment qu'à réaliser la décoration finale. J'ai mêlé les fruits et les fleurs, avec quelques boutons de mon rosier grimpant Félicité Perpétue. Vous pouvez mettre d'autres fleurs, tant qu'elles sont comestibles et non traitées...
Un peu plus tard dans la saison, on pourra utiliser d'autres fruits (abricots, pêches, figues, mélange de fruits rouges). Il faudra éventuellement passer le coulis de fruits au tamis afin d'en retirer les grains (surtout pour les figues et les framboises).
Je vous propose également un petit tour dans mon jardin. Dès notre arrivée il y a 2 ans, j'ai planté quelques rosiers. Ils ont peu donné la première année, mais maintenant ils ont trouvé leur place et nous ont donné de superbes fleurs! Les plantations continuent afin de compléter la palette de couleurs, d'étaler les floraisons tout au long de la saison, et de faire les plus belles associations.




Un petit bouquet rond pour la table du salon : J'ai coupé les tiges assez court afin de ne pas sacrifier trop de boutons. Il est charmant et embaume toute la pièce. Dans quelques jours d'autres rosiers seront à leur tour en fleurs, j'en ai planté une douzaine pour le moment... et ce n'est pas fini!


Le rosier Constance Spry (David Austin), puissant et vigoureux. C'est un grimpant qui pourra atteindre 6 mètres... il n'en est pas encore là!


Rosier Félicité Perpétue (David Austin). C'est un grimpant que nous avons planté il y a 2 ans le long d'un des piliers de l'auvent. Il fait déjà plus de 3 m de hauteur. Ses petites fleurs pompons aux pétales bien serrés forment de grandes grappes. Son parfum est délicat. Le feuillage est assez dense et il ne perd pratiquement pas ses feuilles en hiver.


Rosier Boscobel (David Austin). Charmant rosier, très robuste aux fleurs d'un rose saumon soutenu, qui s'ouvrent en jolies coupes. Très parfumé et parfait pour les bouquets.


Le rosier Constance Spry dans la lumière du soir. Il n'est hélas pas remontant mais produit une profusion de grandes fleurs d'un rose profond et lumineux. Le parfum est sublime! C'est un grimpant très vigoureux, planté à notre arrivée, qui est déjà parti à l'assaut de la clôture, derrière une bordure d'iris.


Quelques conseils pour la réalisation du cheesecake : J'ai utilisé un moule à charnière de 16 cm de diamètre. C'est une taille parfaite pour 6 personnes. Pour un plus grand nombre de convives, vous devrez augmenter les proportions. Je trouve très pratique de réaliser ce gâteau la veille. Il a besoin d'au moins 2 heures de congélation pour bien se tenir. N'oubliez pas de le sortir 30 minutes à l'avance du congélateur. Je l'ai accompagné d'un coulis, réalisé avec 250 g de fraises, 1 jus de citron vert et 2 cuillères à soupe de sucre (à adapter en fonction de la douceur des fruits). On peut aussi mélanger plusieurs fruits rouges (framboises, groseilles...) et même remplacer le citron par un fruit de la passion. Je vous conseille de passer ce coulis au tamis afin de retirer tous les petits grains.



Cheesecake aux fraises et à la rose

Pour 6 personnes

  -  100 g de biscuits sablés
  -  50 g de beurre
  -  200 g de fraises + 150 g pour la décoration
  -  2 citrons verts
  -  250 g de mascarpone
  -  200 g de fromage frais
  -  100 g de sucre
  -  2 c. à soupe d'eau de rose
  -  2 feuilles de gélatine (4 g)

1. Mixez les biscuits dans un robot, jusqu'à ce qu'ils soient finement broyés. Ajoutez le beurre fondu, mélangez. Tapissez le fond et les parois d'un moule à charnière de papier sulfurisé. Versez le mélange, tassez-le avec le fond d'un verre et réservez 1 heure au réfrigérateur.
2. Faites tremper la gélatine dans un bol d'eau froide. Lavez et équeutez les fraises. Mixez-les avec le sucre et le jus des citrons verts.
3. Dans un saladier, mélangez au fouet le mascarpone et le fromage frais, jusqu'à obtenir une consistance crémeuse. Ajoutez le coulis de fraises, mélangez à nouveau.
4. Essorez la gélatine et faites-la fondre 30 secondes au micro-ondes avec l'eau de rose. Ajoutez le tout dans la préparation aux fraises. Versez l'appareil dans le moule sur le fond de biscuits. Lissez la surface à la spatule. Réservez 1 nuit au congélateur.
5. Au moment de servir, démoulez délicatement le cheesecake et disposez-le sur un plat de service. Décorez-le avec le reste de fraises, rincées et séchées au préalable.

vendredi 5 mai 2017

TARTELETTES SABLÉES THYM-PARMESAN AUX ASPERGES DE PROVENCE ET PETITS POIS


Joli mois de mai...plein de promesses! Même si la météo nous fait un peu tourner en bourrique, les journées sont longues et lumineuses et il flotte dans l'air une impression de renouveau. A commencer par les étals des maraîchers du côté de chez moi qui regorgent de beaux légumes. La couleur verte est omniprésente : Pois gourmands, asperges, petits pois, ciboules, fèves, jeunes pousses de salade... tout me plait! J'ai donc voulu les mettre à l'honneur dans cette recette de tartelettes aux asperges et aux petits pois. C'est un joli plat que vous pourrez réaliser pour 2 à 6 personnes, ou servir pour une belle occasion (repas entre amis, communion, fête des mères ou des pères ...), vos invités seront conquis! C'est frais, gourmand et croquant, avec un bel équilibre entre le sablé croustillant, la sauce subtilement relevée et la fraîcheur des légumes à peine cuits. Succès assuré...

mardi 18 avril 2017

FLAN COCO CITRON VERT ET VANILLE


Il en va ainsi des bonnes résolutions... on les tient un temps, puis on les oublie! La reprise des articles depuis quelques mois me semblait bien partie, c'était sans compter un surplus de travail et les travaux de jardin qui m'ont pris tout mon temps et mon énergie!
Cela fait 2 ans maintenant que nous possédons cette maison et il y avait tout à faire dans le jardin. Si la première année nous nous sommes concentrés sur les travaux à l'intérieur, depuis un an nous mettons en place beaucoup de choses à l'extérieur. Nous avons créé des massifs (il n'y avait pratiquement pas de fleurs), planté des haies, désherbé, supprimé tout ce qui était envahissant ou qui végétait, et en prime nous avons créé un potager.
Nous avons récupéré de la terre lors du creusement de la piscine. Elle a servi à remplir des carrés surélevés réalisés avec des planches du chantier. Si l'année dernière je me suis contentée de planter des herbes aromatiques et de la rhubarbe, j'ai pu mettre en place ce printemps beaucoup de plantes potagères (tomates, haricots, petits pois, pois gourmands, salades, oignons...). On en reparlera très bientôt...

jeudi 9 février 2017

CROQUANTS AUX AMANDES ET A L'ORANGE

croquants_amandes_orange_provence

C'est une recette typiquement provençale que je mets au programme aujourd'hui, celle des croquants aux amandes. C'est vraiment simple à préparer, on peu en faire une grande quantité, et ils se conservent très longtemps! Ils sont parfaits pour accompagner le thé ou le café (juste un, ou deux, ou trois...), j'en offre aussi régulièrement! 
J'utilise de bonnes amandes bio, cultivées non loin de chez moi à Saint-Didier par les frères Silvain, "Paysans Nougatiers", producteurs depuis 6 générations de miel et d'amandes. Au cœur du Vaucluse et au pied du Ventoux, ils sont engagés dans une agriculture respectueuse et durable. Grâce à leurs amandes, ils élaborent leur célèbre nougat et bien d'autres spécialités de Provence. Leur fabrique se visite, et la boutique regorge de douceurs : Nougats, calissons, amandes au chocolat, biscuits, crème d'amandes...

vendredi 27 janvier 2017

TARTE CHOCOLAT, CARAMEL AU BEURRE SALE ET CHOUCHOUS


Je ne sais pas pour vous, mais quand il fait froid, qu'il vente et que la grisaille bouche le ciel, j'ai besoin de douceur! Alors chez moi c'est SOS chocolat... J'essaie de ne pas trop en acheter car je suis vraiment addict et les tablettes ne font pas long feu! J'ai également tout un stock de chocolat à pâtisserie, venu tout droit de chez Valrhona (il faudra que je vous parle un jour de la formation que j'ai faite chez eux). Donc quand je craque, je passe en cuisine et je fais un dessert... et cette fois c'est cette tarte chocolat caramel au beurre salé que j'ai mise au menu. C'est la recette originale de Pierre Hermé que j'ai suivie, recette qui m'a été transmise lors d'un cours de cuisine au Mas Tourteron il y a bien longtemps. Je n'y ai pas changé grand chose, elle est parfaite. J'ai juste remplacé l'association du nougat et des cacahuètes, par des chouchous (cacahuètes enrobées de caramel) pour plus de croquant. Le résultat est fabuleux... succès garanti!

dimanche 15 janvier 2017

LE POT-AU-FEU, MES ASTUCES POUR BIEN LE REUSSIR


Qu'y a-t-il de meilleur quand il fait froid qu'un plat réconfortant? Le pot-au-feu fait partie des grands classiques familiaux et des plats de bistrot, longs à préparer, avec de nombreux ingrédients, mais qui font l'unanimité! On peu en faire plusieurs repas successifs, réutiliser tous les restes, la viande, les légumes, le bouillon, qui deviendront à leur tour des plats succulents...et se régaler plusieurs jours de suite (voire bien longtemps après si on congèle le bouillon!). Mais c'est avant tout un plat basé sur le partage. Même si on peut en faire pour 2 ou pour 4, il reste la vedette des plats du dimanche et des grandes tablées... Alors n'hésitez pas tant qu'à faire à en cuisiner des grandes quantités! Je réalise ce plat depuis très longtemps, et j'ai peu à peu amélioré ma recette en fonction de ma pratique et des conseils reçus, mais aussi de quelques livres que je possède : "La Bonne Cuisine" de Madame Saint-Ange (éditions Larousse) qui date de 1929, et "Pot-au-Feu" (Mango éditions) de Eric Trochon, ouvrage qui lui est entièrement consacré avec de nombreuses variantes de nos régions et du monde.

vendredi 6 janvier 2017

MADELEINES AU SARRASIN ET AU MIEL


On commence l'année tout en douceur... On calme le jeu du côté des repas, des plats riches et lourds, mais on ne renonce pour autant pas aux bonnes choses! Quelques madeleines tièdes tout juste sorties du four, avec une bonne tasse de thé, c'est tout ce qu'il me faut pour faire face aux journées chargées! J'ai la chance de travailler chez moi, je n'ai pas besoin d'affronter le froid et les températures glaciales (ici le mistral qui souffle à fond renforce encore le ressenti), mais je pense à tous ceux qui n'ont pas le choix...
La recette du jour est toute simple, mais pas toujours facile à réussir. Il y a des dizaines de recettes de madeleines qui circulent sur le net, tout le monde a la sienne... Il faut trouver la bonne consistance de la pâte, la bonne cuisson, le bon temps de repos, afin d'obtenir un résultat parfait en densité, en texture et en goût, et surtout cette petite bosse sur le dessus.