mercredi 27 novembre 2013

MACARONS A LA FRAISE TAGADA


Comment faire plaisir à une amie qui nous invite très gentiment à passer le weekend chez elle? Je n'ai pas l'habitude d'arriver les mains vides quand je suis invitée, et si j'ai le temps, je fais des macarons. Cette fois j'avais à faire à une gourmande, très "bec sucré", qui ne sait pas résister à quelques bonbons. J'ai donc décidé de réaliser des macarons à la fraise Tagada, un petit clin d’œil à l'enfance, à sa gourmandise et à Jules, son adorable fils!

Ce délicieux weekend, nous l'avons passé à Lyon, superbe ville à seulement 3 heures de route de Montpellier. Nous nous sommes régalés, la ville est magnifique, fidèle à sa réputation: C'est un joyau discret, avec quelques perles rares à découvrir (nous avions un bon guide), et une gastronomie de renommée internationale! Il n'en fallait pas plus pour nous charmer une fois de plus... Un petit tour dans le vieux Lyon pour découvrir les immeubles renaissance (site historique inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco), parcourir les rues au parfum d'antan, passer quelques traboules et découvrir de merveilleuses cours intérieures. L'après-midi nous découvrons la Croix-Rousse, puis le soir nous nous régalons dans un "bouchon" typiquement lyonnais. Le dimanche, un petit tour aux halles pour avoir la confirmation que Lyon est vraiment la capitale de la gastronomie, nous revenons les bras chargés de bonnes choses... L'après midi, une promenade digestive au parc de la Tête d'Or, et nous n'avons qu'une envie, c'est revenir très bientôt!




Suivez le guide: Il ne faut pas hésiter à pousser la porte des immeubles du Vieux Lyon et découvrir ces passages traditionnels appelés "traboules" (il y en a 230 à Lyon). On passe ainsi d'un immeuble à l'autre et on découvre au passage de belles cours intérieures, des escaliers à vis bien restaurés. Certaines sont bien indiquées, d'autres plus cachées, mais toujours accessibles, alors n'hésitez-pas à faire une visite guidée avec l'office du tourisme, ou à vous référer aux cartes et aux guides.


Un petit coucou à Guignol au passage, et nous continuons la promenade dans les ruelles. Pour déjeuner ou pour dîner, on a l'embarras du choix et dans toutes les gammes. La cuisine lyonnaise, qui défend une image de simplicité et de qualité, s'exporte en France comme à l'étranger. Avec plus de mille lieux, Lyon possède une des plus grandes concentrations de restaurants par habitant en France.  Les "bouchons" voisinent avec les restaurants gastronomiques tenus par des chefs étoilés. 
Et pour calmer une petite faim, il ne faut pas passer à côté des pralines: Ce bonbon rose constitué d'une amande et de sucre cuit coloré, se décline à Lyon en tartes, en brioches, en glaces... Et tiens, si j'en faisais aussi des macarons? A suivre...


Macarons à la Fraise Tagada

Les coques des macarons:
450 g de sucre glace
250 g de poudre d'amandes
200 g de blancs d’œufs (5 ou 6 selon leur taille)
50 g de sucre semoule
Quelques gouttes de colorant rose ou fuchsia

Pour bien réussir vos macarons, il vous faut des blancs d’œufs séparés de leurs jaunes depuis plusieurs jours et entreposés au réfrigérateur (couverts). Ramenez-les à température ambiante au moins une heure avant de commencer vos macarons.
Mixez finement au robot, le sucre glace et la poudre d'amandes. Tamisez-les au-dessus d'une grande feuille de papier sulfurisé.
Montez les blancs d’œufs en neige ferme en augmentant peu à peu la vitesse. Dès que les fouets laissent des marques, ajoutez peu à peu le sucre semoule, cuillère après cuillère. Ajoutez le colorant. Terminez à grande vitesse pour obtenir l'effet "bec d'oiseau".

Ajoutez progressivement les poudres tamisées aux blancs d’œufs, mélangez à la maryse. Le mélange doit être bien lisse et former un ruban en retombant.
Versez l'appareil dans une poche à douille et dressez les macarons sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé (vous ferez environ 4 plaques).
Laissez "croûter" 45 minutes à 1 heure. Allumez le four sur 145° à 155°, chaleur tournante ou ventilée. Enfournez en même temps deux plaques à pâtisserie vides (cela va aider à la levée des macarons). Enfournez les plaques de macarons les unes après les autres, cuire 12 à 14 minutes. A la sortie du four, laissez refroidir quelques instants les plaques, puis décollez les macarons. Laissez refroidir sur une grille.


La ganache:
100 g de crème liquide (fleurette)
150 g de fraises Tagada
30 g de chocolat blanc pour pâtisserie

Portez à ébullition la crème. Versez les fraises Tagada et faites fondre sur feu très doux sans cesser de mélanger. Lorsque la crème est lisse, ajoutez le chocolat haché, mélangez jusqu'à dissolution et laissez refroidir.
Déposez sur chaque demi-coque une noisette de ganache à la fraise (avec une cuillère ou à la poche à douille). Recouvrez d'une autre coque. Entreposez au frais au moins 24 heures avant de déguster.


Imprimez la recette

14 commentaires:

  1. Une gourmandise que je fais également assez fréquemment... tout le monde adore, petits comme grands ! Merci de nous gâter avec de si belles photos, qui me permettent de découvrir un peu une ville que je ne connais pas...

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup Lyon! Il va falloir que j'y retourne...

    Ces macarons sont si beaux!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. c'est gourmand ces macarons moi j'apprécie fortement

    RépondreSupprimer
  4. Une très jolie promenade. Je connais bien Lyon pour être de la région. Guignol, les traboules, la Croix-Rousse (j'y ai habité) Merci pour ce partage. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jackie,c'est une ville que j'apprécie beaucoup, j'ai hâte d'y retourner...

      Supprimer
  5. Quel plaisir de parcourir cet article... merci pour cette escapade lyonnaise... et ces couleurs "Fraise Tagada"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Magali... Tout le monde y trouve son bonheur!

      Supprimer
  6. Très gourmands ces macarons! Et que de jolies photos de cette jolie ville de Lyon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pauline, ne ratez-pas le prochain article sur Lyon...Il sera très gourmand aussi!

      Supprimer
  7. avec en prime les trop belles vues du vieux Lyon, c'est juste magnifique !

    RépondreSupprimer