lundi 22 mars 2010

BISCUITS ANZAC


Dernier billet relatant mes aventures australiennes... je vous remercie pour vos commentaires adorables et j'espère vous avoir fait rêver et/ou donné envie de découvrir ce pays-continent.
La recette illustrant cet article, est celle des biscuits "Anzac", à base de noix de coco et de flocons d'avoine. Je l'avoue, je n'en avais jamais entendu parler avant d'avoir mis les pieds à Sydney. Non seulement ils sont délicieux, mais ils ont en plus toute une histoire.
L'histoire de ces biscuits remonte en effet à la première guerre mondiale. Ils tiennent leur nom de l'Australian and New Zealand Army Corp (ANZAC). Surnommés tout d'abord "soldiers biscuits" ils étaient confectionnés par les épouses des soldats. La recette était prévue pour résister au long voyage vers l'Europe. Les biscuits aujourd'hui se vendent en supermarché, mais des ventes sont également organisées pour recueillir des fonds pour les vétérans australiens et néo-zélandais.

Dernière étape de ce voyage avec la visite de Fraser Island. C'est la plus grande ile de sable du monde, longue de 120 km sur 15 km de large, et inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1992. La presque totalité de la surface est couverte de végétation, percée par endroits de dunes de sable qui se déplacent petit à petit au gré des vents. L'ile comporte des plages superbes, des forêts denses et de nombreux lacs d'eau douce. Pour protéger ce fragile paradis terrestre, il est recommandé de ne laisser que ses "traces de pas sur le sable".


Nous quittons le New South Wales en direction du Queensland. Le long de la "Pacific Highway" le paysage change peu à peu. La forêt d'eucalyptus d'un vert très anglais, laisse peu à peu la place à la terre rouge, aux palmiers, aux bambous et aux bananeraies. Il faut constament se méfier de la faune qui risque de traverser (surtout en fin de journée): kangourous, koalas...


Dans ce décor de dunes et de sable, des 4x4 et des mini-bus aux châssis géants munis d'énormes pneus se croisent sur une plage transformée en autoroute des sables (c'est vrai, il y a beaucoup de monde!). Les plages  servent également de pistes d'atterrissage pour les petits avions de tourisme.
Mais la mer est dangereuse (baignade interdite!): courants marins et requins mangeurs d'homme excluent définitivement toute possibilité d'y piquer une tête.


La forêt tropicale de l'ile, composée d'eucalyptus géants, de palmiers et d'acacias est la seule au monde à pousser sur le sable. Dans la forêt ou sur la plage, on rencontre aussi quelquefois des dingos (chiens sauvages) qui sont parmi les derniers de race pure d'Australie. Très agressifs, il est recommandé de ne pas les nourrir afin de leur conserver leurs réflexes d'espèce sauvage. Les hotels de l'ile sont entourés de barrières électriques afin de protéger les touristes (on se croirait dans "Jurassic Parc").



Pas de routes, mais uniquement des pistes sur Fraser Island. La plage est le seul moyen de la parcourir du nord au sud. Trois options possibles pour les voyageurs, venir en circuit organisé, en excursion sans guide ou louer un 4x4 :attention le pilotage peut s'avérer difficile (ensablements nombreux, pistes défoncées...).


En remontant la plage vers le nord, en 4x4 ou pourquoi-pas en avion, vous passerez devant Eli Creek (rivière aux eaux cristallines... fraiche!), puis devant l'épave du "Maheno" (navire de passagers échoué lors d'un cyclone), et enfin devant le site sacré aborigène des "Pinacles" (falaises de sable coloré).


Fin de la visite, et détente au bord de l'un des lacs d'eau douce du centre de l'ile (ici le lac Mc Kenzie). Les eaux sont limpides et chaudes, le sable est blanc et très fin. Zen...


Biscuits Anzac

Pour une trentaine de biscuits:
150 g de farine (1 cup)
80 g de noix de coco râpée (1 cup)
130 g de sucre roux (2/3 cup)
100 g de flocons d'avoine (1 cup)
125 g de beurre
1 cs de miel (ou de golden syrup)
1/2 cc de bicarbonate
2 cs d'eau bouillante

Préchauffez le four à 160°.
Faites chauffer le miel et le beurre à feu doux dans une casserole (ou au micro-ondes).
Dans un saladier, mélangez la farine, la noix de coco, le sucre et les flocons d'avoine.
Délayez le bicarbonate dans l'eau bouillante. Ajoutez au mélange de beurre et de miel.
Versez le tout dans le mélange sec. Mélangez tous les ingrédients.
Formez des boules à l'aide d'une petite cuillère. Posez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis silicone.  Aplatissez-les légèrement.
Cuisez 25 à 30 minutes, jusqu'à coloration des bords. Laissez refroidir sur une grille.
Au sortir du four, les biscuits sont encore un peu mous, ils deviendront croustillants en refroidissant.
Vous pouvez les conserver plusieurs jours dans une boite hermétique.
Recette tirée du livre "Bills Sydney Food" de Bill Granger.

3 commentaires:

  1. Your photos are beautiful, especially the kangaroo one...

    Anzac biscuits are my very fav :)

    RépondreSupprimer
  2. Les Anzac cookies sont en effet très symboliques.
    Les plages de Fraser island me rappellent Ninety mile beach. Superbe.

    RépondreSupprimer
  3. Your beautiful pictures of Australia took me breath away! Love the heart shaped basket with the white wash table. Exquisite.

    RépondreSupprimer