mardi 23 septembre 2014

ENTRECOTE SAUCE BORDELAISE


Que les puristes me pardonnent, ce n'est pas la version traditionnelle de la sauce bordelaise, également appelée "marchand de vin" que je vais vous confier aujourd'hui, mais ma version simplifiée et à la portée de tous! La recette originale, nécessite comme dans la mienne, des échalotes, du bon vin rouge (de Bordeaux dans la tradition, mais n'importe quel vin rouge corsé peut faire l'affaire) et du beurre! Mais quand je lis dans les recettes anciennes, glace de viande et moelle de bœuf, tout se complique. Ces ingrédients sont parfaitement trouvables, mais moi, j'aime improviser une belle sauce, lorsque je rentre de chez le boucher avec une bonne pièce de viande. Je dois donc me contenter de ce que j'ai toujours sous la main... et c'est une fois de plus ce bon bouillon cube, qu'utilisaient déjà nos grands-mères qui vient à mon secours. Il donne à ma sauce une belle saveur, parfume mes échalotes et donne à ma sauce un air de "reviens-y" qui séduit les gourmands. Je les vois en fin de repas saucer jusqu'à la dernière trace dans leur assiette, voire plonger directement dans la saucière jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus... Même mon petit fils y a pris goût!
Et on ne pouvait pas parler de sauce bordelaise, sans évoquer cette belle région et vous proposer un petit tour du côté du bassin d'Arcachon. Nous y avons passé une semaine fin août, du côté du Pyla-sur-Mer. Nous nous sommes surtout régalés de poissons et de fruits de mer, accompagnés la plupart du temps de notre vin chouchou, le château Turcaud, un entre-deux-mers délicieux, qui accompagne à merveille tous ces produits iodés. Nous avons arpenté les halles d'Arcachon et dégusté de belles charcuteries, nous avons craqué pour les cannelés, apprécié quelques petits verres de Lillet... Une belle parenthèse qui nous a regonflé à bloc avant de reprendre le travail.


Si vous passez dans le coin, je vous invite à découvrir une belle adresse, la Co(o)rniche, merveilleux hôtel restaurant situé tout au bout du Pyla-sur-Mer, à proximité immédiate de la célèbre dune. L'endroit décoré avec talent par Philippe Starck est tout simplement magique... tant par sa décoration que par le spectacle offert depuis sa terrasse. On peut y admirer la dune, bien sûr, mais également l'entrée du bassin d'Arcachon, fermé au loin par la pointe du Cap Ferret, et juste devant le banc d'Arguin avec ses parcs à huitres. Nous avons été charmés par l'endroit, et cela vaut vraiment le coup d'y venir (selon vos moyens) pour un café, un cocktail au coucher du soleil, ou un délicieux plateau de fruits de mer. En résumé, la co(o)rniche, c'est un peu attrape co(o)uillon au niveau des prix, mais c'est incontestablement "the place to be" de ce côté du bassin!


En faisant le grand tour du bassin (2 h de bouchons en haute saison), on arrive jusqu'au Cap Ferret, un endroit que j'adore. Nous y avons passé les vacances plusieurs années consécutives, lorsque les enfants venaient encore avec nous, et quelques weekends en amoureux. Cette fois nous n'y avons passé qu'une journée, mais en quelques années, le programme ne change pas beaucoup! D'abord un petit tour au marché, puis un petit café-cannelé chez Lemoine juste en face. Ensuite un peu de shopping avant de s'attabler dans le quartier ostréicole, à la Cabane du Mimbeau, devant quelques huîtres avec un petit coup de blanc. Après-midi plage, sur le bassin au calme ou à l'océan, histoire de se faire chahuter par les vagues. En fin de journée, balade dans les 44 hectares pour admirer les belles villas. La soirée ne peut se terminer sans un petit cocktail au Tchanqué (Mojito ou Lillet) avant de décider où dîner. Les bonne tables ne manquent pas! Hortense pour ses moules au jambon et ses poissons ultra-frais, la Maison du Bassin ou le Pinasse Café avec sa belle carte du marché. Mais attention, sans réservation en haute saison (même en semaine), vous aurez du mal à obtenir une table!


Côté bassin, dans le quartier du Mimbeau, la vue est imprenable sur Archachon et sur la Dune. Il y a beaucoup de jolies balades à faire, en se laissant charmer par le ballet des marées. Le paysage change tout le temps et les couleurs sont sublimes. Malgré le monde, il est toujours possible de trouver un endroit au calme. Les amateurs de pêche à pied ou de photo seront comblés. Les belles maisons d'architectes (toujours dans l'esprit bassin) et les cabanes ostréicoles colorées se côtoient dans une belle harmonie... Le vélo est roi, et les chanceux qui possèdent un bateau, passent au loin en direction du banc d'Arguin, pour un pique-nique ou une partie de pêche!


Entrecôte Sauce Bordelaise

Pour 4 personnes
1 grosse entrecôte ou une côte de bœuf
1 kg de petites pommes de terre grenaille
4 branches de thym frais
Fleur de sel, poivre moulu
Pour la sauce :
3 belles échalotes
1 cube de bouillon de bœuf
15 cl d'eau
15 cl de vin rouge de Bordeaux
100 g de beurre doux
Sel, poivre

Faites cuire les pommes de terre 10 minutes à l'eau bouillante salée.
La sauce : Épluchez et émincez les échalotes. Déposez-les dans une casserole avec le cube de bouillon et l'eau. Faites réduire sur feu moyen jusqu'à ce qu'il ne reste presque plus de liquide. Versez alors le vin rouge et laissez à nouveau réduire jusqu'à obtenir un petit fond de liquide (2 à 3 cuillères à soupe). Hors du feu, ajoutez le beurre bien froid en parcelles et fouettez pour émulsionner. Rectifiez l'assaisonnement en sel et en poivre et conservez au chaud sur un bain-marie. A ce stade, la sauce ne doit pas bouillir.
Huilez très légèrement la viande, frottez-la de thym émietté, de fleur de sel et de poivre. Déposez-la sur une plancha bien chaude (ou un barbecue) et faites-la cuire une dizaine de minutes sur chaque face. Vérifiez la cuisson en incisant légèrement la viande, et poursuivez-la selon vos goûts.
A mi-cuisson, ajoutez les pommes de terre et faites-les rissoler. Retirez la viande et laissez-la reposer 5 minutes sous une feuille de papier aluminium.
Servez la viande et tranchez-la devant les convives. Servez en accompagnement les pommes de terre et la sauce bordelaise. Dégustez sans attendre.

Imprimez la recette

19 commentaires:

  1. De superbes paysages! Vraiment un bel endroit. Et ton entrecôte est extrêment tentante. Délicieuse cette sauce.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Un véritable régal que de pousser la porte de votre univers... Une délectation pour les yeux et les papilles.
    Un très joli reportage et tout ça m'a donné faim ! Donc en avant la belle recette que vous nous proposez !
    Je vous souhaite une agréable journée.

    Gros bisous ✿❀✿

    RépondreSupprimer
  3. Je la trouve tout à mon goût cette belle sauce à ta sauce !! hihihi Tellement que je vais la noter, car je n'y songe pas assez !
    Et merciiii pour cette belle balade qui prolonge un chouilla l'été le temps d'une lecture avec des photos juste splendides !
    Bisousss
    kiki

    RépondreSupprimer
  4. chère Dominique,

    votre entrecôte me met l'eau à la bouche pourtant il est l'heure du petit déjeuner pour moi qui travaille la nuit et viens de me lever !

    les photos sont sublimes comme à votre habitude !
    bravo
    bonne continuation

    RépondreSupprimer
  5. quelle belle recette..; quelles belles photos... je me suis régalée...

    RépondreSupprimer
  6. Délicieuse ta sauce Dominique. Toute la famille s'est régalée. Encore merci. Annick

    RépondreSupprimer
  7. Délicieux!

    Merci pour cette belle recette qui nous a donné un relent d'été indien ce week-end.
    Par contre, je n'ai mis que 50g de beurre pour la sauce et c'était déjà très bon.
    Miam!

    RépondreSupprimer
  8. Une très belle sauce que vous mettez à l'honneur là. Et avec une telle viande ça donne très envie de passer à table.

    RépondreSupprimer
  9. Un chat dans la cuisine a ajouté un nouveau commentaire : Oh mon Dieu !! C'est tellement beau !!!
    Merci pour cette belle recette d’entrecôte. Il vous reste une petite place pour le dessert ?

    RépondreSupprimer
  10. C'est bon, c'est beau. Merci pour ce voyage splendide!

    RépondreSupprimer
  11. plus de recettes. que se passe t'il ? hâte de voir de nouvelles choses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère moi aussi me libérer prochainement pour poster de nouvelles recettes, mais un chantier c'est très chronophage, on essaie de faire beaucoup de choses par nous mêmes...Ma cuisine est très basique en ce moment!

      Supprimer
  12. Moi aussi je m'étonne que le blog reste muet. Trop de travail ? une baisse de motivation ? une parenthèse pour se ressourcer ? Espérons vous retrouver bientôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ni manque de motivation, ni parenthèse (j'aurais bien aimé), juste un travail de plus en plus prenant et la rénovation de notre nouvelle maison, qui nous prend tous nos weekends...

      Supprimer
    2. Et bien nous voilà en même temps complètement rassurés. Dans la vie il y a des priorités. Rénover votre maison est un beau projet, très prenant en effet. Bon courage pour mener à bien vos rêves dans notre beau midi. Nul doute que votre maison sera tout aussi artistique que votre blog.
      Au plaisir de vous retrouver pour enchanter nos yeux et nos papilles !

      Supprimer
  13. Une excellente version à déguster dans un cadre paradisiaque, bravo !!!!!!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Dominique,
    Quel plaisir de savoir que ce n'est "que" ton emploi du temps qui t'empêche de nous retrouver. Bon courage. Les travaux sont toujours prenants, mais après quelle joie quand tout est fini de se dire comme en cuisine "c'est nous qui l'avons fait". Bon courage ma belle. Amitiés finistériennes. Annick

    RépondreSupprimer
  15. nous avons hâte de te retrouver avec plein de nouvelles recettes printanières

    RépondreSupprimer