lundi 11 mars 2013

Le Semifreddo, au Sabayon et Chocolat, de Luana


Dans les jours prochains, tous les regards vont être tournés vers Rome, et plutôt vers le Vatican, pour l'élection du nouveau pape. J'ai donc choisi de vous proposer un article sur ce petit état pontifical, un véritable état dans l'état ou chaque pays (ou presque) possède une ambassade (même l'Italie), où le latin est la langue officielle (surtout pour les actes juridiques), mais où on parle aussi italien, le français (la langue diplomatique) et l'allemand (pour les gardes suisses). Nous avions déjà visité Rome ensemble il y a quelques mois, dégusté des amaretti (qui vous serviront d'ailleurs pour le semifreddo), des spaghetti carbonara et un tiramisu, mais il manquait un billet sur le Vatican, c'est chose faite maintenant! Je vous propose donc de réaliser cette visite en deux étapes, la Piazza et la Basilica San Pietro tout d'abord, puis les musées du Vatican ensuite, avec bien sûr une pause déjeuner...
Mais parlons un peu de la recette : J'ai trouvé ce "Semifreddo allo zabaione e torrone", autrement dit semifreddo au sabayon et au nougat, dans le livre de Luana Belmondo "A Table avec Luana". Vous la connaissez certainement, on la voit à la télévision sur Cuisine Plus mais également dans l'émission C à Vous d'Alessandra Sublet (sur France 5). Elle nous régale de ses recettes franco-italiennes et nous invite chez elle pour partager un dîner entre amis, avec son mari Paul et ses trois fils. Toutes les recettes sont simples, le livre est organisé par thèmes, dîner à l'improviste, en amoureux ou avec des copines... J'y ai trouvé d'excellentes idées, de nombreuses astuces. Et ce semifreddo, dessert glacé et onctueux n'est que le premier que je réalise, mais certainement pas le dernier... Il a été vite adopté et j'ai déjà quelques idées de variantes, on en reparlera!


Première visite incontournable, dans le plus petit état du monde, la place et la Basilique Saint-Pierre. La Piazza San Pietro, gigantesque est déjà bien agitée tôt le matin et on y fait la queue pour visiter la Basilique. Cette dernière, deux fois plus grande que Notre-Dame, se visite 7 jours sur 7, sauf lors des bénédictions du pape ou lors d'événements particuliers. Une fois à l'intérieur, le monument ne semble pas aussi démesuré, c'est surtout parce-que tous les éléments de décoration sont à l'échelle... Tout est immense, la verrière, les angelots (2 mètres de haut), le baldaquin du maitre autel (30 mètres, c'est à dire la taille d'un immeuble de 10 étages!). On trouve dans le marbre du sol, des indications donnant la taille des autres églises du monde. Il n'y a aucune peinture à l'intérieur, mais en revanche plus de 180 couleurs de marbre qui forment des mosaïques (il faut vraiment s'approcher des œuvres pour le voir!).


Après avoir attendu, piétiné, déambulé et beaucoup levé la tête pour admirer toutes ces merveilles, une petite pause ne se refuse pas. Et dans les quartiers du Prati et du Borgo (en face du Vatican), les bonnes adresses ne manquent pas. J'ai trouvé toutes les miennes dans le Guide du Routard, mais aussi dans les blogs de mes amies italiennes. Une envie de glaces: Poussez la porte de la gelateria dei Gracchi (via dei Gracchi, 272), la boutique ne paie pas de mine, mais les glaces sont extraordinaires. Poussez également la porte de chez Castroni et Franchi (via Cola di Rienzo, 200) : Deux endroits incontournables pour prendre un café, acheter des fromages, de la charcuterie ou déguster des antipasti au comptoir. Il y a également tout ce qu'il faut pour de beaux cadeaux gourmands à rapporter ou à (s')offrir.


Les musées du Vatican : Le site est immense et rassemble différents musées, que l'on peut visiter librement selon ses préférences, dont la fameuse chapelle Sixtine accessible par un seul chemin pour canaliser la foule (jusqu'à 25000 certains jours). Il faut donc bien choisir ses jours et ses horaires de visite (par exemple l'heure du déjeuner). On traverse différentes galeries, le nez en l'air pour admirer les fresques, les appartements de la famille Borgia, avant d'arriver à la fameuse chapelle où aura lieu dans quelques jours le Conclave. Hélas, les photos sont interdites! Un chef d’œuvre difficile à détailler tant les fresques sont nombreuses, pleines de détails et de scènes époustouflantes...


Parmi toutes les délicieuses recettes du livre de Luana Belmondo, il a fallu choisir. J'ai été tout de suite attirée par cette recette de semifreddo. Facile à réaliser, elle est parfaite quand on reçoit. Le dessert peut se réaliser plusieurs jours à l'avance et se sort du congélateur quelques minutes avant de servir. Les parfums de chocolat, de crème et d'amandes plairont à tout le monde. La recette traditionnelle se fait avec du nougat, surtout au moment de noël. J'ai choisi de la réaliser avec des amaretti et c'est délicieux. Si vous ne trouvez pas le Marsala nécessaire à la réalisation du sabayon, remplacez-le par du porto blanc... et régalez-vous!


Semifreddo au Sabayon et Chocolat

Pour 7 à 8 personnes :
4 jaunes d'oeufs
100 g de sucre en poudre
20 cl de Marsala
50 cl de crème liquide
200 g de nougat (ou d'amaretti)
100 g de chocolat noir
100 g de framboises fraiches
20 cl de coulis de framboises

Chemisez une terrine ou un moule à cake avec un papier film.
Dans un bol posé sur un bain-marie frémissant, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre et le Marsala pendant 6 à 7 minutes jusqu'à obtenir une consistance légère et mousseuse. Laissez refroidir.
Pendant ce temps, fouettez la crème en chantilly bien ferme. Hachez le nougat (ou les amaretti) et le chocolat au couteau. Mélangez délicatement la crème fouettée et le sabayon froid.
Répartissez 1/3 du mélange nougat-chocolat dans le fond du moule. Ajoutez la moitié du sabayon puis un autre tiers du mélange au chocolat. Terminez par le reste du sabayon et du mélange au chocolat. Lissez la surface et placez au congélateur 6 heures au moins.

Sortez la terrine 15 minutes avant de la servir. Démoulez sur un plat et servez en tranches épaisses.
Proposez en accompagnement quelques framboises fraiches et un peu de coulis de framboises.


Imprimez la recette

24 commentaires:

  1. Un semifreddo qui me donne bien envie! Un pur délice.

    Oh, et te me fais aussi rêver en postant ces photos de Rome.

    Bises et bonne semaine,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Décidément Rome est dans l'air du temps... Voilà une adresse étonnante si vous y êtes encore: http://tribulationsgourmandes.wordpress.com/2013/03/07/week-end-a-rome-extase-etoilee/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Cécile, ce sera pour une autre fois...

      Supprimer
  3. Un petit détail mais important pour ceux qui vont à Rome ces jours ci, la Chapelle Sixtine est fermée pendant toute la durée du conclave!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le conclave est terminé, on peut à nouveau visiter la chapelle Sixtine...

      Supprimer
  4. C'est tout ce que j'aime

    Belle journée

    Valérie

    RépondreSupprimer
  5. Mercii beaucoup pour cette belle visite .. j'avoue que j'ai toujours été tentée de m'y rendre un jour, alors ce petit avant goût avec tes explications, j'ai adoré !!
    Ainsi que ton dessert bien entendu !!!
    Bises
    kiki

    RépondreSupprimer
  6. Souvenir d'une location juste derrière les pins où l'on pouvait voir de la terrasse le dôme de la basilique... Souvenirs....
    Une recette délicieuse et bien à propos sous nos latitudes enneigées!!!
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Martine, de beaux souvenirs apparemment, et une recette à tester...

      Supprimer
  7. Voilà un dessert que j'aime beaucoup et ta version est bien appétissante !!

    RépondreSupprimer
  8. thank you for sharing your interesting and helpful information :)
    Wahyud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ne plus insérer de liens publicitaires sur vos commentaires...

      Supprimer
  9. Ce semifredo est juste sublime j'en salive ^^

    RépondreSupprimer
  10. Que dire de ces merveilleux paysages,mais aussi de ce succulent semiffredo qui a régalé toute la famille.

    Merci pour toutes tes recettes et encore bravo pour ce magnifique blog.

    RépondreSupprimer