dimanche 29 novembre 2015

PARMENTIER DE HADDOCK AU CHOU VERT


Bon, tout arrive! Après ce long silence je reviens sur la pointe des pieds, en espérant pouvoir reposter des articles plus réguliers. Après l'achat de notre nouvelle maison (fin 2014), les devis, les 6 mois de travaux, la surveillance quotidienne du chantier, et nos weekends de bricolage, nous avons enfin déménagé en début d'été. Tout n'était pas terminé, mais une fois sur place il est toujours plus facile de faire les finitions... Aujourd'hui, les peintures sont toutes faites, les chambres aménagées et décorées, les dernières poignées de porte sont en place ainsi que les miroirs des salles de bains, les luminaires (enfin, pas tous), la cuisine est finie (quel bonheur!)... On peut se permettre de souffler un peu et de passer du bon temps. Notre maison est agréable et le résultat nous ravit. Il y aura encore quelques petites choses à prévoir, des aménagements, des stores et des rideaux, des cadres à accrocher... mais là, il s'agit surtout de déco. Il faut vivre dans une maison avant de prendre certaines décisions. Il y aura de nouveaux meubles à choisir, et une piscine (indispensable dans le sud) à créer dans le jardin! Comme vous le voyez, le programme est encore chargé, mais j'ai repris le chemin des cuisines, j'ai plein d'idées et d'envies de nouveautés, que je partagerai bien sûr au fil de ces pages! Et puis il y aura toujours des balades gourmandes...


Et cette fois, pas besoin d'aller trop loin puisque de chez nous, nous voyons au loin la silhouette du Mont Ventoux. C'est un but de balade dès que nous avons de la visite, nous partons donc pour une belle montée au sommet en suivant cette étape mythique du tour de France (le Tour 2016 y passera le 14 juillet pour une étape Montpellier-Mont Ventoux). Même en voiture la route qui sillonne d'abord la forêt vaut le coup d’œil. Les couleurs à l'automne sont superbes (photos prises lors des vacances de la Toussaint). 
PS : Nous y sommes retournés hier, quel changement : Il n'y a plus aucune feuille et la dernière partie de la route accédant au sommet est coupée aux voitures (jusqu'au printemps), dommage! Nous reviendrons aux beaux jours...


En fin de parcours, la forêt disparait brusquement au profit d'un espace lunaire, recouvert de cailloux. Il faut bien se couvrir, là haut, il y a du vent et c'est glacial... Les parapentistes se régalent, les cyclistes qui ont eu le courage de monter prennent la photo souvenir et redescendent au plus vite... Bon, ce n'est pas parce-qu'on est montés en voiture qu'on ne fera pas quelques photos, mais vite fait! (Un grand merci à Christine B. pour m'avoir permis d'utiliser les siennes dans cet article).
On reprend alors la route pour se mettre au chaud! Heureusement avant de partir, la cuisinière a pris soin de préparer un grand plat convivial à partager, qu'il n'y aura qu'à réchauffer.
La recette du jour est extraite du livre de Coralie Ferreira "Plats à Partager" , superbement illustré par les photos de Virginie Garnier (éditions Mango), une véritable mine d'or lorsqu'on reçoit beaucoup et que l'on aime les grandes tablées. J'ai choisi ce parmentier bien de saison, très complet avec du haddock, du chou vert et de la purée de pommes de terre... Un plat d'hiver par excellence que l'on peut ensuite décliner selon ses trouvailles au marché! Alors, on se lance?


Parmentier de haddock au chou vert

Pour 8 personnes
  -  1 kg de haddock
  -  500 g de chou vert
  -  1,5 kg de pommes de terre à chair ferme
  -  1 bouquet de ciboulette
  -  2 gousses d'ail
  -  1,2 l de lait
  -  30 cl de crème fleurette
  -  60 g de beurre + quelques dés 
  -  Sel, poivre du moulin

1. Dans une casserole, versez 1 litre de lait et 1 litre d'eau. Plongez le haddock et faites chauffer jusqu'à ébullition. Éteignez le feu et laissez pocher le poisson 15 minutes.

2. Pendant ce temps, lavez les pommes de terre et faites-les cuire 20 minutes dans une casserole d'eau bouillante salée. Égouttez-les, épluchez-les, passez-les au presse-purée, puis ajoutez le reste de lait chaud et 30 g de beurre. Mélangez pour obtenir une purée bien onctueuse.
3. Lavez le chou, émincez-le en fines lanières, faites-les cuire dans une sauteuse avec le reste de beurre, 10 minutes à couvert sur feu doux, salez, poivrez. Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Égouttez le haddock et émiettez la chair. Ciselez la ciboulette.
4. Dans une casserole, faites bouillir la crème avec la ciboulette, jusqu'à ce que la sauce épaississe. Salez. Mélangez un quart de cette sauce à la purée, et le reste au haddock.
5. Dans un plat à gratin, déposez la purée de chou vert. Ajoutez le haddock à la crème puis recouvrez de purée. Parsemez de quelques dés de beurre. Enfournez et faites cuire 30 minutes. Servez aussitôt.