vendredi 28 janvier 2011

Salade Fraicheur Poulet Crevettes


Avant de partir en weekend, quelque part dans les Alpes de Haute Provence, je vous propose une petite recette pour cette fin de semaine. Peut-être mettrez vous au menu un beau poulet rôti, une belle volaille qui cuira tranquillement au four et qui fera les délices de votre déjeuner dominical.. Si vous êtes nombreux, il y a de fortes chances pour que cette belle volaille soit terminée le jour même. Sinon, il y aura sûrement des restes... Nous ne sommes plus que deux à la maison, ce n'est pas pour cela que je ne cuisine plus des poulets rôtis, c'est si bon! Je sais maintenant comment accommoder leurs restes...
J'ai essayé cette recette de salade pour la première fois pendant les fêtes, elle a beaucoup plu... je la remettrai au menu le plus souvent possible. Pas d'ingrédients compliqués, on a du croquant et de la fraicheur, des vitamines, de belles couleurs. Quant à l'accompagnement, il peut s'agir de la mayonnaise que je vous propose à la fin, d'une vinaigrette (avec ou sans moutarde) ou tout simplement d'un mélange de jus de citron et d'une très bonne huile d'olive. Choisissez le votre! Personnellement ce sera une vinaigrette bien relevée avec quelques herbes fraiches...
Aux beaux jours, cette salade pourra devenir plat principal lors d'un pique-nique, un repas entre copains dans le jardin ou à la plage. Il faudra juste attendre le dernier moment pour l'assaisonner!


Quelques mots maintenant sur les deux nouveaux logos que vous pouvez voir depuis peu dans la colonne de droite de ce blog. Je ne parle pas souvent de moi, mais de temps en temps, un peu d'auto-promo, cela ne fait pas de mal et ces deux projets, maintenant réalisés me tenaient beaucoup à cœur.


Le premier logo est celui du site Cuisine AZ que vous connaissez peut-être déjà. C'est un site vraiment agréable sur lequel vous pouvez trouver des milliers de délicieuses recettes de cuisine classées par thèmes ou catégories. Chaque mois, un peu comme dans un magazine, vous trouvez des dossiers en rapport avec la saison ou les événements (recettes de crêpes pour la chandeleur, recettes d'hiver au fromage, mais aussi cuisine minceur...). Difficile de tout citer. Ils m'ont contactée en décembre pour participer à leur dossier "cuisine du marché". J'ai rencontré des gens très professionnels et cet échange a été vraiment agréable (Bravo Edith!). Vous retrouverez sur leur site, dans le dossier "vos blogs ont du talent" une petite interview et quelques recettes faciles à faire avec les produits de saison.
Cuisine AZ c'est aussi un blog qui vous donnera au quotidien de nombreuses idées de recettes. Vous y retrouverez celle de mon "gratin d'oranges sanguines à la crème et à la fleur d'oranger", et beaucoup d'autres...


Le deuxième logo est celui de "Best of Blogs". Le site Menu Gourmet s'est associé à quelques blogs de cuisine (dont je fais partie) pour lancer cette collection disponible sur iphone.
Cinq thématiques sont disponibles pour le moment: desserts au chocolat, cheesecakes, Saint Jacques, foie gras, recettes de noël... d'autres devraient suivre d'ici peu. Dans chaque application, les recettes sont illustrées par des photos prises par leur auteur (les blogueurs) et on vous propose même de dresser la liste des courses, de trouver les ingrédients près de chez vous, de recalculer les quantités... Des applications vraiment indispensables à télécharger dès maintenant dans votre Apple Store!


Salade Fraicheur Poulet Crevettes

Pour 4 personnes:
300 g de restes de poulet décortiqués et émincés
1 carotte émincée
1 branche de céleri
1 oignon rouge finement émincé
300 g de crevettes cuites décortiquées
200 g de mâche
1/2 bouquet de persil plat ciselé
1 grenade
12 radis
Pour la sauce:
1 jaune d'œuf
2 cc de moutarde de Dijon
150 ml d'huile de tournesol
2 cs de jus de citron vert
sel, poivre


Décortiquez et émincez vos restes de poulet, placez-les dans un grand saladier. Ajoutez l'oignon, la carotte et le céleri émincés, les radis coupés en rondelles, les crevettes décortiquées. Mélangez.
Sur un grand plat, disposez la salade lavée et essorée. Étalez sur le dessus le mélange poulet crevettes. Ajoutez le persil ciselé, les graines de la grenade.
Préparez la sauce: mélangez le jaune d'œuf avec la moutarde, salez, poivrez. Ajoutez progressivement l'huile. Lorsque la mayonnaise est bien épaisse, ajoutez le jus de citron.
Présentez cette sauce à part.

Imprimez la recette


Fresh salad with chicken and prawns

Serves 4:
300 g  chicken leftover sliced
1 carrot sliced
1 bunch celery
1 red onion finely chopped
300 g cooked prawns peeled
200 g salad (lettuce or spinach salad)
1/2 bunch of parsley finely chopped
1 pomegranate
12 radish
For the sauce:
1 egg yolk
2 tsp Dijon mustard
150 ml sunflower oil
2 tbsp lime juice
salt, pepper

Peel and slice the chicken leftovers, put them in a large bowl. Add the red onion, carrot and celery sliced. Add the radishes sliced, the prawns peeled. Toss to combine.
On a big plate, spread the salad (washed and dried), add the chicken and prawns mixture, chopped parsley and the seeds of pomegranate.
The sauce: gently wisk the egg yolk, mustard, salt and pepper. Add gradually sunflower oil and end by lime juice.

mercredi 26 janvier 2011

Aile de Raie Poêlée, Artichauts et Miroir de Vin Rouge


Retour sur Montpellier aujourd'hui pour un nouveau cours à L'atelier du Jardin des Sens, chez les frères Pourcel. C'est toujours aussi agréable de voir réaliser des recettes originales, de connaitre les gestes techniques et les petits trucs, pas toujours expliqués dans les livres de cuisine. Vous connaissez maintenant mon goût pour le poisson et les autres produits de la mer: après un cours sur les coquillages du Bassin de Thau en septembre, et un cours sur le rouget en octobre, je me suis inscrite cette fois au cours sur la raie.
C'est un poisson que je connais bien et que j'apprécie, mais que j'ai tendance à cuisiner toujours de la même façon: une cuisson au court-bouillon une sauce beurre noisette, citron et câpres. C'est délicieux mais un peu classique!
Cette fois c'est trois recettes qui nous ont été proposées:
- L'aile de raie poêlée au beurre, petits artichauts dans leur jus de cuisson, miroir de vin rouge et émulsion de beurre citronné
- La salade de raie sur une fine gelée d'ail, légumes verts, dés de tomate confite et mélange d'herbes fraiches
- L'aile de raie pochée aux aromates, asperges vertes de Provence et tomates fraiches, jus de cuisson légèrement crémé
Beau programme, non? Je vais vous proposer aujourd'hui la première recette avec la progression en images. Ici c'est un plat principal qui se sert chaud. La plus grande partie des étapes peut se faire à l'avance: idéal quand on reçoit...
la raie est un poisson très abordable, qui se trouve toute l'année et partout en France. Choisissez-la bien fraiche (sinon elle prend vite une odeur d'ammoniaque), et si vous ne la servez pas tout de suite, vous devez la cuire dès le retour du marché et la réservez au frais ensuite. Vous gagnerez ainsi du temps le jour de votre repas, et votre poisson sera au top de sa fraicheur! L'association de la raie, des artichauts dans leur sauce crémeuse et du vin rouge est vraiment délicieuse... cela vaut vraiment la peine d'essayer (vous me direz)!


Un court-bouillon très classique avec ses légumes et sa garniture aromatique: Dans la plupart des recettes les légumes sont juste recouverts de vin blanc, de vinaigre et d'eau. Ici la technique diffère un peu, puisque l'on fait suer les légumes avant de les mouiller avec un mélange de fond blanc (bouillon de volaille) d'eau et de vin blanc. Vous pouvez rajouter dans ce court-bouillon les parures de votre poisson. Si vos ailes de raie sont trop grandes, n'hésitez-pas à les couper en deux avec un bon couteau.


La cuisson du poisson: elle est volontairement assez courte. Il s'agit de pouvoir peler et lever les filets facilement. Le poisson sera poêlé au dernier moment (juste avant de servir). Préparez vos portions sur une plaque à l'avance, vous gagnerez du temps au moment de finir l'assemblage de vos assiettes. Réservez au frais sous film.


Les artichauts: choisissez des petits artichauts en botte, bien tendres (verts ou violets). On commence à en trouver ici dans le sud... la saison durera jusqu'à l'été. Prévoyez à côté de vous un grand saladier rempli d'eau citronnée. Vous y plongerez les artichauts parés au fur et à mesure. Comment parer les artichauts: il faut tout d'abord casser les feuilles du pourtour, peler la queue à l'économe et tourner avec ce même couteau pour lui donner une jolie forme ronde. On coupe ensuite le dessus avec un couteau au ras des feuilles et on enlève le foin avec une cuillère parisienne. On le citronne immédiatement et on le plonge dans l'eau citronnée pendant que l'on tourne les autres. J'espère que je suis assez claire... Sinon, je vous ai trouvé une petite vidéo sur Dailymotion qui vous aidera!


Le miroir de vin rouge: c'est comme son nom l'indique, un réduction de vin rouge que vous pouvez faire la veille. Le vin (nous avons utilisé un Corbières) est réduit à l'état sirupeux. Il faut une heure environ. Surveillez bien à la fin... Cette base de sauce peut également servir pour accompagner un beau morceau de bœuf grillé (entrecôte, onglet, bavette), dans ce cas il est inutile de la filtrer.
Lorsque vous êtes prêts à servir, passez rapidement les morceaux de raie dans le beurre moussant pour les colorer. Réservez au chaud le temps de garnir vos assiettes (pensez à les chauffer avant).
Les artichauts et leur jus de cuisson au beurre peuvent également se faire à l'avance. Émulsionner cette sauce au mixeur plongeant avant d'y réchauffer les artichauts. Versez une à deux cuillerées d'artichauts dans le fond de chaque assiette, puis ajoutez à la cuillère un peu de miroir de vin rouge. Terminez par un morceau de poisson et une pluche de cerfeuil.


Pour terminer, et au dernier moment, il faut réaliser l'émulsion de beurre citronné. C'est tout simplement un mélange d'eau chaude de beurre et de citron que l'on monte au mixeur plongeant. On ne récupère que la mousse qui se forme sur le dessus avec une cuillère. C'est une préparation qui se fait à la minute.


L'aile de Raie Poêlée au Beurre, Petits artichauts et Miroir de Vin Rouge

Pour 6 personnes:
Le court-bouillon:
1 oignon émincé
1 carotte émincée
1 gousse d'ail écrasée
1 branche de céleri
le vert d'un poireau
thym, laurier, queues de persil
2 cs d'huile d'olive
Poivre en grains (10), sel
15 cl de vin blanc sec
15 cl de bouillon de volaille
30 cl d'eau
Le poisson:
2 ailes de raie de 1kg environ
La garniture:
10 petits artichauts violets
1 belle échalote ciselée
30 cl de fond blanc
2 gousses d'ail en chemise juste écrasées
Thym, laurier
Huile d'olive
60 g de beurre
Sel, graines de coriandre
Jus de citron
Le miroir de vin rouge:
1l de vin rouge
1 échalote ciselée
1 cs de beurre
1 à 2 cs de sucre
L'émulsion de beurre citronné:
10 cl d'eau chaude
1 cs de beurre fondu
1 cs de jus de citron
Sel

Préparez tout d'abord le court bouillon: faites suer à l'huile d'olive, dans une grande cocotte, tous les légumes (oignon, carotte, céleri, poireau, ail) sans coloration. Ajoutez le vin blanc, le fond de volaille et l'eau, le sel et le poivre. Laissez mijoter 20 minutes.
Le poisson: parez les ailes de raie à l'aide d'une paire de ciseaux, rincez sous un filet d'eau froide et déposez-les dans un plat ou une sauteuse assez grande (qui va sur le feu). Versez par-dessus le court bouillon filtré bien chaud (à hauteur). Portez à ébullition pendant 5 minutes et laissez reposer.
Égouttez les ailes de raie. Retirez la peau et toutes les parties grises, puis levez délicatement les filets à l'aide d'une spatule plate. Préparez les portions individuelles que vous déposez en attente sur une plaque.

La garniture: tournez les artichauts à l'aide d'un petit couteau. Taillez-les en quartiers et conservez-les dans un bol d'eau froide citronnée pour éviter l'oxydation.
Dans une casserole, faites suer l'échalote avec de l'huile d'olive et une noix de beurre. Ajoutez les artichauts coupés en 6, les gousses d'ail, quelques grains de coriandre, le thym et le laurier. Assaisonnez et faites chauffer quelques minutes. Mouillez à hauteur avec le fond blanc. Cuisez une dizaine de minutes. Au terme de la cuisson, égouttez les artichauts, retirez les condiments et faites réduire le jus de cuisson de moitié, puis montez-le au beurre. Émulsionnez au mixeur plongeant. Ajoutez un filet de citron et rectifiez l'assaisonnement.

Le miroir de vin rouge: Faites suer l'échalote sans coloration. Ajoutez le vin rouge, le sucre et laissez réduire jusqu'à l'état sirupeux. Filtrez la réduction et montez légèrement au beurre.

Finition et présentation: Dans une grande poêle, faites dorer la raie dans le beurre moussant. Débarrasser sur un plat et arrosez de jus de citron. Maintenir au chaud. Réchauffez les artichauts dans leur jus de cuisson, ajoutez une pincée de persil ciselé (facultatif) puis dressez une à deux cuillerée dans chaque assiette creuse et versez sur le dessus une cuillerée de miroir de vin rouge. Déposez les ailes de raie sur le dessus et terminez par une cuillerée de  l'émulsion de beurre citronné (monté au dernier moment au mixeur plongeant). Décorez d'une pluche de cerfeuil.

Le bon accord mets-vins: Un Aniane, Domaine des Conquêtes (IGP Pays de l'Hérault)

Imprimez la recette

vendredi 21 janvier 2011

Ravioles à la Truffe dans un Bouillon


Dimanche dernier nous étions à Uzès pour le "weekend de la truffe". Organisé par le syndicat des producteurs du Gard et la chambre d'agriculture, cette manifestation a lieu tous les ans au mois de janvier. Durant ce rendez-vous incontournable du début d'année, se succèdent les manifestations autour de ce mystérieux champignon. Nuit de la truffe le samedi avec un dîner gastronomique réalisé par les chefs étoilés du Gard, et animations toute la journée du dimanche sur la place aux herbes avec vente au détail de truffes fraiches (tuber mélanosporum), démonstrations de cavage au chien et au cochon, ventes aux enchères et grand choix de menus truffés dans les restaurants et les brasseries de la ville.
Il y avait beaucoup de monde, professionnels, curieux et acheteurs et il a fallu jouer des coudes pour regarder certaines démonstrations... les restaurants étaient eux aussi pris d'assaut, et malgré la fraicheur, nous avons pu déjeuner dehors, bien à l'abri sous les arcades de la place.
Nous n'allions pas rentrer les mains vides: Malgré le prix élevé (700 à 900 euros le kilo!), nous avons fait l'acquisition d'une petite truffe et je me suis mise à chercher des idées de recettes pour accommoder ce "diamant noir".
Quatre recettes ont été réalisées avec cette petite truffe (de la taille d'une balle de ping-pong). Dès mon retour à la maison dimanche, j'ai enfermé la belle dans un bocal hermétique avec une demi-douzaine d'œufs fermiers bien frais. Leur coquille poreuse s'imprègne tout doucement des délicieux parfums de la truffe. L'omelette réalisée 48 heures après était délicieusement parfumée et je l'ai juste saupoudrée de quelques bâtonnets de truffes, mais elle était déjà tellement aromatisée!
Deux autres recettes allaient faire notre bonheur dans les jours suivants: ces ravioles dans un bouillon et une délicieuse crème de topinambours à la truffe. Dernière recette avec le petit bout qui me reste, peut-être un carpaccio de Saint Jacques, ou sinon une belle sauce pour accompagner un filet de bœuf!


Il flottait sous les arcades d'Uzès, dimanche dernier, un parfum persistant de truffe, tout à fait étonnant. La récolte de la truffe noire dure une dizaine de semaines, de décembre à février et c'est à cette période que le champignon atteint une maturité parfaite. Les truffes vendues à Uzès lors de la manifestation sont soumises à un contrôle qualité rigoureux: ainsi le consommateur ne peut être trompé sur la qualité et la fraicheur (à ce prix là, heureusement!). Au petit matin, les exposants soumettent leurs lots dans de petits paniers aux contrôleurs. Puis les trufficulteurs prennent place sous les voûtes de la place aux Herbes, les transactions commencent tôt!
Il ne faut pas hésiter à sentir, soupeser, admirer ces belles truffes. Elle doit être noire, ferme, bien parfumée, avec une marbrure marquée. Une fois rapportée à la maison, il faut la débarrasser de la terre avec une brosse, la nettoyer avec un chiffon légèrement humide (ne pas la plonger dans l'eau surtout!). Vous la conserverez au frais dans une boite hermétique... mais il vaut mieux la manger fraiche!


Été comme hiver, la Place aux Herbes est le lieu de rassemblement de la ville. C'est là qu'ont lieu la plupart des manifestations et entre autres, le marché hebdomadaire dans une ambiance effervescente. Cette jolie place a d'ailleurs servi de toile de fond à des dizaines de films. L'endroit est superbe: vieilles maisons du moyen âge superbement restaurées, magnifiques arcades, hôtels particuliers... Tout est parfait! Mais il faut également trainer dans les ruelles bien restaurées et admirer les belles boutiques "so chic" avec leurs devantures à l'ancienne...


Il faut des ingrédients simples, au goût subtil pour mettre en valeur tous les arômes de la truffe. Les carrés de pâte à raviole, trouvés en épicerie asiatique sont bien pratiques. Ils ont malheureusement tendance à sécher très rapidement une fois le paquet ouvert. Essayez de préparer vos ravioles rapidement et réservez-les sous un film avant de les cuire. Le paquet de pâte entamé peut se conserver au congélateur pour un usage ultérieur. J'ai fait 24 ravioles avec les proportions de garniture mentionnées dans la recette (soit 5 par personne). C'est parfait pour une entrée raffinée!


Uzès est une ville ancrée dans l'histoire où il fait bon trainer en toutes saisons.
Laissez-vous séduire par son charme et son authenticité, profitez de votre séjour pour apprécier l'ambiance unique qui règne dans ses ruelles médiévales et ses jardins secrets, découvrez l'histoire surprenante de son château Ducal et de ses hôtels particuliers Renaissance. Au gré de votre promenade, l'élégance de ses places ombragées, la fraîcheur de ses fontaines séculaires vous séduiront certainement.


Pour réaliser le bouillon de volaille servant à cuire les ravioles, vous pouvez vous contenter d'un bouillon tout fait, réalisé soit à base de cubes à dissoudre dans l'eau chaude, soit des sachets de préparation à infuser de la marque Ariaké. Je préfère quand je le peux préparer un vrai bouillon de volaille. Je fais cuire pendant un heure une carcasse de poulet dans un litre d'eau avec un bouquet garni, une carotte, un oignon, une gousse d'ail, des brins de persil avec leur tige, une branche de céleri et quelques épices (clou de girofle, grains de poivre...). Je sale peu et je laisse bouillonner tout doucement en pensant bien écumer en début de cuisson. Une fois égoutté, vous avez un bouillon savoureux qui peut servir dans de nombreuses autres recettes: un risotto par exemple!


Ravioles à la truffe dans un bouillon

Pour 4 personnes :
1 paquet de carrés de pâte à raviolis chinois
1 litre de bouillon de volaille
2 petites cébettes
200 g de brousse ou de ricotta
50 g de truffe fraiche
Quelques brins de persil
1 cs d’huile d’olive parfumée à la truffe
Sel, poivre

Dans un saladier, mélangez la brousse, le persil émincé, quelques lamelles de truffe hachées grossièrement, une cuillère à café d’huile de truffe, du sel et du poivre.
Avec un verre ou un emporte-pièce, découpez des cercles dans chaque carré de pâte. Déposez une cuillère à café de farce à la truffe au centre de chaque cercle de pâte. Humectez les bords avec un peu d’eau, pliez en deux et appuyez fortement.
Faites chauffer le bouillon. Ajoutez la moitié des cébettes émincées. Plongez délicatement les ravioles jusqu’à ce qu’elles remontent à la surface (environ 3 à 4 minutes).
Répartissez les ravioles dans des bols chauds. Ajoutez le reste de cébettes émincées et quelques gouttes d’huile de truffe. Déposez sur le dessus de chaque bol de la truffe fraiche râpée ou émincée à la mandoline.

Imprimez la recette

Truffles wontons in stock

Serves 4:
1 pack of wontons wrappers
1 l chicken stock
2 spring onions
200 g fresh ricotta cheese
50 g fresh black truffle (tuber melanosporum)
fresh parsley
1 tbsp olive oil, flavored with truffle

In a bowl, mix together ricotta, parsley roughly chopped, thuffle slices chopped, 1 tablespoon of olive oil (truffle flavored), salt, pepper.
With a glass or a punch, cut a circle in each wonton square. Place a teaspoon of truffle filling in the middle of each round of wonton. Run a wet finger around the edge of the wonton, fold in half and press down.
Bring the stock to boil, add half of the spring onions (sliced) and cook the wontons in batches. It should take 3 or 4 minutes.
Distribute wontons in hot bowls, add the stock, all the spring onions and drops of truffle olive oil.
Quickly shave truffle slices on the top of each bowl. Use a truffle shaver. 

mardi 18 janvier 2011

NOUILLES SOBA EN SALADE, MANGUES ET AUBERGINES


J'ai eu un véritable coup de cœur pour cette salade. Cela faisait un moment que j'avais repéré la recette dans le livre  de Yotam Ottolenghi "Plenty"... Ce livre est une véritable mine d'or! J'ai donc réalisé cette salade, aux accents asiatiques qui m'a permis de combiner des saveurs que j'adore: le goût du sarrasin des nouilles soba, le parfum de la mangue juste mûre, les saveurs douces de l'aubergine, le piquant du piment et de l'oignon rouge, l'acidité du citron vert.
Lors de notre voyage au Japon en 2008, nous avions goûté pour la première fois les nouilles soba... avec quelques surprises. Ne parlant pas japonais la meilleure façon de choisir un restaurant est de privilégier ceux qui affichent un menu avec des photos. Clément et moi adorons les sushis et tous les plats à bas de poisson cru, mais pour changer nous avons aussi essayé les restaurant de nouilles. C'est ainsi que nous avions été surpris, après avoir choisi un plat de nouilles soba de constater qu'elles étaient servies froides! Je n'aurais jamais pensé les présenter comme cela! J'ai rangé ça dans un petit coin de ma tête, et quand j'ai découvert cette recette de salade, je me suis lancée... c'est un pur délice. En hiver, il y a peu de choix dans les fruits et légumes. Vous trouverez sans problème de belles mangues et des aubergines... et avec cette combinaisons de saveurs, vous aurez l'impression de voyager un peu (vous me suivez?). Aux beaux jours je la servirai avec un poisson ou une viande grillée au barbecue... peut-être le week end prochain si le temps se maintient (il faisait 18° samedi), j'ai même pu prendre mon café dehors aujourd'hui!


Vous trouverez des nouilles soba (au sarrasin) dans la plupart des épiceries asiatiques. Si vous avez la chance d'en dénicher, vous pouvez également utiliser du basilic thaï. Et pourquoi-pas de la menthe fraiche? A vous d'ajouter votre petite touche personnelle à cette salade. Cette recette est pleine de vitamines, complète et peu calorique (on peut diminuer la quantité d'huile dans les aubergines si besoin) ravira également nos amis végétariens!


Je me suis fait quelques frayeurs lorsque j'ai voulu préparer mon voyage au Japon, notamment lorsque j'ai reçu le plan du métro! Le réseau est énorme, chaque station comporte de multiples sorties et il y a de quoi se perdre... Finalement à l'usage, ce n'est pas plus compliqué qu'à Paris. Le métro (sauf aux heures de pointes où il est bondé) reste le meilleur moyen pour se déplacer d'un point à un autre et pour visiter les plus beaux endroits de la ville! Je ne rêve que d'y retourner (Clément m'accompagnerait bien, une fois de plus) et de découvrir, en plus cette fois, Kyoto et ses temples...


Nouilles Soba en Salade, Mangues et Aubergines

Pour 6 personnes:
120 ml de vinaigre de riz
40 g de sucre en poudre
1/2 cc de sel
2 gousses d'ail écrasées
1/2 piment frais finement émincé
1 cs d'huile de sésame torréfiée
Le zeste et le jus d'un citron vert
200 ml d'huile de tournesol
2 aubergines coupées en cubes de 2 cm
250 g de nouilles soba
1 belle mangue épluchée et coupée en lamelles
Quelques brins de coriandre émincés
Quelques feuilles de basilic émincées
1/2 oignon rouge émincé finement

Commencez par préparer la sauce: Dans une petits casserole, chauffez à feu doux le vinaigre, le sucre et le sel, pendant 1 minute pour dissoudre le sucre. Retirez du feu, ajoutez l'ail, le piment et l'huile de sésame. Laissez refroidir. Ajoutez ensuite le zeste et le jus du citron.
Dans une grande poêle, faites chauffer l'huile de tournesol. Faites-y dorer les cubes d'aubergine en trois ou quatre fois. Lorsqu'elles sont dorées, salez et faites refroidir dans une passoire.
Faites cuire les nouilles dans une grande quantité d'eau salée en mélangeant de temps en temps. La cuisson prend environ 5 à 8 minutes, les pâtes doivent être "al dente". Égouttez et rincez généreusement à l'eau froide. Secouez et laissez égoutter sur un linge.
Dans un saladier, mélangez les nouilles avec la sauce, la mangue, l'aubergine, la moitié des herbes et l'oignon. Vous pouvez réserver cette salade au frais pendant 1 à 2 heures.
Au moment de servir, ajoutez le reste des herbes et mélangez à nouveau. Présentez sur une assiette ou dans un saladier.


Soba Noodles salad with mango and Aubergines

Serves 6 
120 ml rice vinegar
40 g caster sugar
1/2 tsp salt
2 garlic cloves, crushed
1/2 fresh red chili, finely chopped
1 tsp toasted sesame oil
grated zest and juice of 1 lime
220 ml sunflower oil
2 aubergines, cut into 2 cm dice
250 g soba noodles
1 large ripe mango, cut into strips
40 g coriander leaves, chopped
40 g basil leaves chopped
1/2 red oignon, very thinly sliced

First make the dressing. In a small saucepan gently warm the vinegar, sugar and salt for up to 1 minute, just until the sugar dissolves. Remove from the heat and add the garlic, chili and sesame oil. Allow to cool, then add the lime zest and juice.
Heat up the sunflower oil in a large pan and shallow fry the aubergines in three or four batches. Once golden brown remove to a colander, sprinke liberally with salt.
Cook the noodles in plenty of boiling salted water, stirring occasionally. They should take 5-8 minutes to become tender but still retaining a bite. Drain and rinse well under running cold water. Shake off as mutch of the excess water as possible, then leave to dry on a tea towel.
In a mixing bowl toss the noodles with the dressing, mango, aubergine, half of the herbs and the oignon. You can now leave this aside for 1-2 hours. When ready to serve add the rest of the herbs and mix well, then pile on a plate or in a bowl.

vendredi 14 janvier 2011

Tarte aux Pommes... à ma Façon


Le weekend arrive enfin, avec cette fois le soleil dans son sillage! Depuis deux jours les températures ont nettement remonté et il fait bon trainer dehors l'après-midi. Cette séance photo avec ma tarte aux pommes en témoigne... vous avez vu cette lumière? On va tomber les manteaux, remettre les lunettes de soleil et prévoir dimanche une promenade du côté d'Uzès où c'est la fête de la truffe... mais je vous en reparlerai.
En attendant, nous nous sommes régalés de cette simple tarte aux pommes. Simple mais revisitée... on ne se refait pas! Je suis partie d'une délicieuse recette de base, la tarte aux pommes de ma belle fille. Elle est originaire de Normandie et la réussit à merveille. J'ai juste rajouté ma petite dose d'exotisme: le parfum de la vanille, la fraicheur et le peps du citron vert.


Royal Gala ou Pink Lady, il vous faudra des pommes avec un bel équilibre entre sucre et acidité, et surtout qui se tiennent bien à la cuisson. Et comme je suis un peu paresseuse (eh oui, j'assume) je ne me fatigue pas à faire de belles rangées avec mes lamelles de pommes. Je coupe mes pommes en plus petit et je mets le tout en vrac sur ma crème. La préparation est très rapide et peut rapidement s'improviser une après-midi. Quand on s'est mis dans la tête de manger un bon dessert, on a du mal à attendre!


Autre ingrédient essentiel de cette tarte: la vanille. Choisissez de belles gousses bien dodues, surtout pas sèches, le parfum n'en sera que meilleur. Avec un petit couteau bien pointu, fendez la gousse sur toute la longueur puis grattez avec le plat du couteau pour récupérer les graines. Ne jetez surtout pas la gousse ensuite. Glissez la dans votre pot de sucre: vous aurez à moindre frais en quelques jours un délicieux sucre vanillé!




Je vous laisse, je retourne à mes casseroles. Je suis en train de mettre au point une recette pour la sortie du premier numéro de "Yummy Magazine"... je vous promets de l'exotisme! On m'a confié la rubrique "Globe Cooker", mais chuuut... il va falloir attendre le 15 février pour découvrir le magazine et les délicieuses recettes que nous vous avons réservées!
En attendant, passez un bon weekend, au soleil pour les plus chanceux (ils ont prévu 18° du côté de Montpellier)... et régalez-vous!



Tarte aux Pommes... à ma Façon

Pour une grande tarte:
1 pâte sablée pur beurre prête à dérouler
5 belles pommes
1 citron vert (zeste et jus)
1 gousse de vanille
50 g de poudre d'amandes
50 g de sucre
3 œufs
10 cl de crème fleurette


Déroulez la pâte et garnissez le moule. Piquez à la fourchette. Réservez au frais.
Dans un grand bol, battez les œufs en omelette. Ajoutez la crème liquide, le sucre, la poudre d'amandes, le zeste de citron vert et les graines de la gousse de vanille. Mélangez bien.
Dans un saladier, pressez le jus du citron vert. Épluchez les pommes, coupez-les en lamelles au dessus du saladier en mélangeant régulièrement avec le jus de citron pour ne pas qu'elles s'oxydent. Allumez le four à 200°.
Versez dans la pâte la crème aux amandes. Ajoutez les pommes et tassez bien (inutile de les ranger régulièrement). Enfournez et baissez immédiatement le four à 180°. Cuisez 30 à 40 minutes. La tarte doit prendre une belle couleur dorée.
Dégustez froid ou tiède.
Accompagnez cette tarte d'un petit verre de cidre brut.

Imprimez la recette

 Apple Tart ..."My Way"

1 sweet pie crust
5 apples
1 lime (juice and zest)
1 vanilla pod
50 g almond powder
50 g sugar
3 eggs
10 cl heavy cream
Roll your pastry and garnish your mold with it. Make small holes at the bottom with a fork, place to wait in the fridge.
In a big bowl, whisk the eggs. Add the heavy cream, the sugar, the almonds, the lime zest and the seeds of the vanilla pod. Whisk until smooth.
In a big salad bowl, press the lime juice. Peel the apples and cut them in little slices above the salad bowl. Mix often with the lime juice.
Preheat the oven at 200°.
Pour the almond cream in the mold. Add the apples and compress.
Put in the oven and lower the temperature at 180°. Bake for about 30 in 40 minutes until the tart has a beautiful golden colour.
Enjoy!

lundi 10 janvier 2011

Yummy Magazine!


Yummy c'est un nouveau magazine, électronique, gratuit, participatif, "on line"... et j'ai le plaisir de vous annoncer aujourd'hui sa naissance.
Lancé depuis quelques jours à l'initiative de Carole ("Alter Gusto"), ce magazine est un nouveau projet autour des recettes de cuisine qui réunit une "Dream Team" de passionné(e)s, dont je fais partie...
Je vous présente l'équipe:
- Mamina, du blog Mamina Et si c'était bon est la rédactrice en chef du magazine.
- Trinidad, du blog Les petits plats de Trinidad anime la rubrique "Chocolat" et elle est la photographe du magazine.
- Edda, du blog Un déjeuner de soleil propose une chronique sur le thème de la pâtisserie.
- Silvia, du blog Savoirs & saveurs fait découvrir, ou redécouvrir, la cuisine italienne.
- Tiuscha, du blog Saveur passion présente des informations et conseils sur les produits.
- Nanou, du blog On dîne chez Nanou embellit nos repas quotidiens.
- Flo Makanaï, du blog Makanaï Bio incite à cuisiner autrement, avec gourmandise.
- Dorian, du blog Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça... est la "plume" du magazine, l'éditorialiste.
- Carole, du blog Alter Gusto œuvre en coulisses : création et animation du site, réalisation de la maquette du magazine...

Quant à moi, je suis la "globe trotteuse" de l'équipe,  j'ai pour rôle d'élargir votre horizon culinaire et de vous proposer des recettes du monde!

Mais ce magazine, aussi beau soit-il, ne serait rien sans VOUS... passionnés de cuisine également qui allez pouvoir soumettre des recettes pour y figurer. Vous pouvez d'ores et déjà proposer des recettes sur un des thèmes du numéro 1: l'endive, le pamplemousse, la cuisine blanche et les gaufres. La recette doit avoir été publiée sur votre blog. Autre possibilité, si vous n'avez pas de blog: vous pouvez proposer une recette express sur le thème des smoothies.


Vous avez jusqu'au 5 février pour soumettre une recette. Vous saurez tout sur les modalités sur le site de Yummy Magazine
Carole vient également de créer un blog qui vous aidera à mettre en ligne vos recettes...
Alors, on compte sur vous?
Et rendez-vous le 15 février pour la sortie du premier numéro!

dimanche 9 janvier 2011

Soupe Poireaux, Pois Chiches, Copeaux de Chèvre et Thym Citron


Les semaines se suivent... et ne se ressemblent pas! Après une fin d'année froide mais sous le soleil, c'est la grisaille qui ne nous quitte plus depuis début janvier... Il ne fait pas froid mais la pluie et les nuages ne donnent pas envie de mettre le nez dehors! La nature est pourtant si belle aux alentours de Montpellier mais malgré ma bonne volonté et une tenue bien chaude, j'ai plutôt envie de rentrer à la maison. Là encore, les recettes que j'ai cuisinées cette semaine n'ont pas pu être prises en photo... ce n'est pas pour cela qu'elles n'ont pas été appréciées! La seule qui ait pu attraper un peu de lumière entre deux nuages, c'est cette soupe de poireaux et pois chiches qui nous a bien réchauffés.
La recette originale, je la dois à Jamie Oliver. Je l'avais notée lors d'une des multiples diffusions de ses émissions sur Cuisine TV. Je n'ai pas pu m'empêcher d'y ajouter une note personnelle: un peu de chèvre un peu sec (pour pouvoir facilement le couper en copeaux) du thym citron de mon jardin (du thym classique fera l'affaire) et une belle rasade d'huile d'olive... Une entrée bien reconstituante et complète, très facile à réaliser qui vous changera de la classique soupe poireaux pommes de terre.

Il est tout à fait possible de mixer la soupe dans sa totalité. Je préfère pour ma part avoir des textures différentes et c'est pour cela que j'en réserve une partie avant de passer le reste au blender. Visuellement elle a une autre allure! Allez, à vos cocottes, et bon début de semaine!


C'est entre Carnon et Palavas que nous prenons l'air. Deux belles plages protégées par des dunes s'offrent à vous : le Grand Travers et le Petit Travers. Ce sont 7 km de sable fin qui s'offrent aux promeneurs, entre l'étang de l'Or et la Méditerranée.


L'étang de l'Or et les marais qui l'entourent constituent une zone humide abritant une faune et une flore particulières. A ce titre il a été reconnu dès 1983 comme site naturel classé.
 Ces espaces salés entre terre et mer accueillent des dizaines d'espèces d'oiseaux telles que les flamants roses, les aigrettes, mais aussi échasses blanches, mouettes, sternes... 
Ces paysages singuliers dégagent un charme particulier qui marque les sens: l'odeur de la terre salée, des plantes, les cris des centaines d'oiseaux qui prennent leur envol, et puis l'horizon-miroir qui s'étire à perte de vue... une ambiance inoubliable.


C'est à l'extrémité de l'étang de l'Or que commence la Petite Camargue. Ici commence le territoire des taureaux, chevaux blancs et flamants roses qui font de leur mieux pour retenir ici les amateurs de traditions camarguaises. J'attends les beaux jours pour aller y faire un tour et vous rapporter de belles photos!


Soupe Poireaux, Pois Chiches, Copeaux de Chèvre et Thym Citron

Pour 4 personnes:
5 poireaux moyens
1 oignon
2 gousses d'ail
2 pommes de terre
300 g de pois chiches cuits (1 boite)
1 petit chèvre sec
1 bouillon cube
10 cl de crème fraiche
Huile d'olive
Quelques brins de thym citron
1/2 cc de cumin en poudre
Sel, poivre

Lavez et émincez les poireaux en gardant un peu de vert. Épluchez l'ail et l'oignon et émincez-les. Épluchez les pommes de terre, coupez en cubes.
Dans une cocotte, faites chauffer un peu d'huile d'olive, faites revenir l'oignon, le poireau et l'ail sans coloration, ajoutez le cumin. Au bout de dix minutes, ajoutez la pomme de terre, les pois chiches égouttés, le cube de bouillon dilué dans un demi-litre d'eau. Salez, poivrez,  laissez mijoter à couvert une trentaine de minutes.
Lorsque la soupe est cuite, retirez avec une écumoire un tiers des légumes. Mixez le reste avec la crème fraiche. Allongez si besoin avec un peu d'eau. Répartissez la soupe mixée dans les assiettes. Rajoutez sur le dessus les légumes réservés. Terminez par un filet d'huile d'olive, quelques copeaux de chèvre (coupés avec un économe) et un peu de thym citron. Servez bien chaud.

mardi 4 janvier 2011

ROUGAILLE SAUCISSE


Les fêtes sont bel et bien terminées, les estomacs ont été bien remplis et on aspire à plus de légèreté dans les repas: de la fraicheur avec quelques salades, des vitamines, des fruits et des légumes pour la détox... Mais malgré tout nous sommes en janvier, et même si le froid et les épisodes neigeux sont derrière nous, il faut tout de même se nourrir avec quelques plats reconstituants. C'est la pleine saison pour le bourguignon, les daubes, les blanquettes et autres plats mijotés! Il fait froid et il nous faut quelques calories... Et comme chez moi, cuisine rime souvent avec voyage, je vous propose aujourd'hui une recette typique de La Réunion, que l'on retrouve également dans les autres iles de l'Océan Indien, à Madagascar, à l'ile Maurice, j'ai nommé la "rougaille saucisses". Les ingrédients sont simples et se trouvent partout. Les saveurs et les parfums vous feront voyager le temps d'un repas. Le plat est relevé mais pas trop pimenté, il peut être servi à toute la famille. La recette me vient de ma belle-mère, elle a appris à la faire lorsqu'elle habitait à Madagascar! Je la remercie beaucoup de m'avoir transmis ses petits secrets... Aujourd'hui je vous la donne à mon tour, avec quelques touches personnelles...vous verrez, c'est très simple à réaliser. Prévoyez d'accompagner ce plat de riz blanc, d'achards (légumes, citron ou mangue) et d'une petite sauce crue, la "rougaille tomates", qui apportera une petite note de fraicheur et un contraste "chaud-froid"... A vos cocottes! Ce plat peut également se réaliser avec des saucisses fumées.


En plein hémisphère Sud, à 10 000 km de la métropole, La Réunion, celle qu’on surnomme   « l’île intense », flirte avec le tropique du Capricorne sous un climat chaleureux habitué aux cyclones. Intense parce que soumise aux caprices de la nature, l’île de la Réunion est vivante, surprenante, continuellement en mouvement. Les sportifs amateurs de randonnée y trouveront leur bonheur, les paysages sont époustouflants de beauté, mais ils se méritent! Les plus beaux endroits sont plutôt difficiles d'accès!


L’autre richesse de l’île, c’est sa population, forte d’un métissage étonnant venu des quatre coins de l’océan Indien : Africains, Indiens, Tamouls, Malgaches, Comoriens et aussi Chinois se sont retrouvés ici pour faire revivre leurs traditions et en créer de nouvelles. Vous serez conquis par les Réunionnais, naturellement attachants, tolérants, avec leurs coutumes, leur cuisine épicée, leurs redoutables punchs et leur accent chantant. Les amoureux de bonne chère apprécieront aussi la richesse culinaire de La Réunion.


Un choc agréable vous attend : la nature semble exploser de tous côtés à la fois ! Que l’on soit au bord d’une falaise de lave noire comme du charbon, au pied d’un piton aiguisé et verdoyant, face à une kyrielle de chutes d’eau, perdu dans un cirque sauvage, au bord d’un lagon vert et bleu ou au-dessus de ce fameux volcan, cœur ardent qui fascine, puisque sans lui La Réunion ne serait pas ce qu’elle est.
Merci encore une fois à Figue pour ses superbes photos...


Rougaille Saucisses

Pour 6 personnes:
800 g à 1 kg de saucisses fraiches (type chipolatas)
2 oignons hachés
2 gousses d'ail hachées
2 cm de gingembre frais pelé et haché
5 belles tomates fraiches (ou une grosse boite de tomates pelées)
Huile d'arachide
Sel, poivre
1/2 cc de cumin en poudre
1 piment oiseau


Si vous choisissez d'utiliser des tomates fraiches, faites chauffer une grande casserole d'eau bouillante salée. Faites une croix au sommet de chaque tomate (n'entaillez que la peau) avec un petit couteau pointu. Plongez-les une minute dans l'eau bouillante, rafraichissez-les immédiatement dans un saladier rempli d'eau froide. La peau doit s'enlever facilement. Coupez chaque tomate en quatre, enlevez les pépins puis découpez en petits cubes.
Vous pouvez éviter cette étape en choisissant des tomates en boite. Il vous suffira de les égoutter et de les couper en cubes.
Dans une grande cocotte, faites chauffer une cuillerée d'huile. Faites revenir les saucisses coupées en tronçons. Faites bien dorer. Cela prend environ 10 minutes. Retirez les saucisses et jetez la graisse de cuisson. Remettez la cocotte sur le feu, rajoutez une cuillerée d'huile et faites revenir les oignons et l'ail hachés. Lorsqu'ils sont transparents (il faut un feu pas trop fort), ajoutez le gingembre, le piment, le cumin et les tomates. Salez, poivrez. Rajoutez les saucisses et cuisez à couvert et à feu doux pendant 30 minutes.
Servez avec un riz blanc, des achards et la rougaille de tomates.


Rougaille de tomates


2 belles tomates fraiches
1 cm de gingembre frais pelé et râpé
1 cs d'huile d'olive
le jus d'un demi-citron
1 petit oignon frais (tige ou cébette)


Pelez et épépinez les tomates. Coupez en petits dés. Épluchez et râpez le gingembre. Émincez le petit oignon. Réunissez tous les ingrédients dans un bol. Assaisonnez de jus de citron et d'huile d'olive, salez, poivrez. Réservez au frais et servez en accompagnement de la rougaille saucisses.

Le bon accord mets-vins: Un Cabardès "Prieuré Fond de Juvénal", cuvée Jeanne, que vous trouverez chez Bacchus à Brest à moins de 7 euros.
Autre accord possible: Un Corbières ou un Crozes Hermitage rouge.

Imprimez la recette