vendredi 20 août 2010

CAFÉ FRAPPE


Dire que je vais reprendre en main ce blog serait beaucoup dire... Ce sera juste une petite visite en passant. Je suis encore dans mes cartons... dernière ligne droite, avant de quitter la Bretagne et me réinstaller dans ma nouvelle maison début septembre.
Mais je ne pouvais pas vous abandonner sans nouvelles: pas beaucoup de cuisine en ce moment, la plupart de mon matériel est déjà emballé, et depuis mon retour de vacances, je n'ai plus de frigo. Nous vivons donc au jour le jour, en essayant de vider les fonds de placards!
Et oui, vous avez bien entendu, vacances!!! Il me fallait au moins une semaine pour faire une coupure, sans toutefois aller trop loin. Nous avions adoré notre séjour à Santorin et à Paros l'année dernière, et très envie de découvrir une autre ile des Cyclades. C'est donc à Mykonos que nous avons posé nos valises, dans un Boutique hôtel adorable, le Pietra e Mare. Petit hôtel de seulement 30 chambres, réservé aux couples, avec une vue plongeante sur la mer... du bleu, du blanc, de la chaleur, un vrai dépaysement!


A nous la bronzette, les bains dans une eau enfin chaude, les promenades en scooter pour visiter l'ile. Après avoir profité du calme de l'hôtel, de la plage et de la piscine pendant deux jours, histoire de récupérer, nous avons quitté ce havre de paix pour découvrir les différentes facettes de Mykonos.


A Mykonos, il y en a pour tous les goûts: que vous soyez amateurs de plage en famille ou à deux (avec au choix le bruit des vagues ou la techno à fond), d'hôtels de luxe ou de petites pensions, de restaurants "bling bling" ou de tavernes typiques, de soirées calmes avec un bon bouquin ou de fiestas endiablées jusqu'au petit jour... tout le monde y trouvera son compte. On peut vivre la nuit ou le jour, profiter calme du petit matin pour se baigner seul sur la plage, ou préférer les folles nuits de "Paradise Beach" avec la musique, les gogo danseuses et les douches au champagne.


Ne ratez pas la visite de la ville avec ses moulins, ses ruelles et ses façades blanchies. Le matin il n'y a pas trop de monde. On peut déambuler tranquillement sans rencontrer personne (à part quelques chats), prendre un café au bord de l'eau dans le quartier très prisé de la "Petite Venise", faire un peu de shopping ou tout simplement du lèche-vitrines... toutes les grandes marques de luxe sont présentes. En fin de matinée les paquebots déversent leurs hordes de touristes et cela devient vite infernal...


La "Petite Venise" et ses jolies terrasses.


Il fait bon trainer dans les ruelles quand il y a encore un peu d'ombre et que le soleil ne cogne pas trop... N'hésitez-pas à vous écartez des rues les plus commerçantes, on y fait quelquefois de belles découvertes!


Petite halte sur le port: les pêcheurs sont déjà rentrés. Au menu de midi qu'y aura-t-il: Du poulpe, de la daurade, des sardines...?


Les stars de la nuit sont allées se coucher, les bars à champagne sont fermés et moi, je vais prendre un café frappé avec beaucoup de glaçons. Ici, tout le monde se promène avec son verre à la main et en boit à longueur de journée...C'est délicieux, désaltérant et je m'étonne que ce ne soit pas du tout courant par chez nous. Les ingrédients sont pourtant basiques: du café soluble, du sucre, de la glace et un peu d'eau. Ceux qui le souhaitent peuvent rajouter un nuage de lait. En Grèce, dans tous les cafés, il y a un appareil spécial pour émulsionner les cafés frappés. C'est une des boissons les plus servies là-bas en été.


Pour déguster un café frappé sur une des terrasses de la "Petite Venise"ou dans la ville de Mykonos, il vous en coûtera 4 euros... la vue se paye cher! Nous avons trouvé les prix très élevés cette année. Hélas pour les commerçants, les clients n'étaient pas toujours au rendez-vous. Aucun problème pour trouver une table quelle que soit l'heure. Certains restaurants étaient même désespérément vides. Nous avons vu sur une carte un T-Bone steak pour deux à 100 euros: cela tente quelqu'un?

Mais c'est au village d'Ano Mera, à quelques minutes de notre hôtel que nous sommes allés pratiquement tous les jours: pour prendre un café frappé ou un verre d'ouzo à la terrasse de ce charmant bistrot, ou pour dîner dans une des tavernes de la place. Là-bas pas de fêtards branchés mais beaucoup de grecs qui viennent en famille déguster une cuisine familiale traditionnelle. Le rapport qualité prix est excellent, l'ambiance chaleureuse et on se régale! A nous la moussaka, la salade grecque, le tzatziki, les tomates farcies au riz, le baklava...


Café Frappé

Pour chaque verre:
2 cc de café soluble (type Nescafé)
2 cc de sucre
une poignée de glaçons
un peu d'eau
un peu de lait concentré (facultatif)

Cette recette nécessite soit un blender, soit un mixeur plongeant, soit un shaker pour émulsionner la préparation. J'utilise pour ma part un tout petit fouet électrique (qui marche à piles) trouvé chez Ikéa.
Pour chaque verre: verser dans le fond un peu d'eau (1 à 2 cm), ajoutez le café soluble et le sucre et émulsionnez au fouet. La préparation va éclaircir et doubler de volume. Ajoutez si vous le souhaitez un trait de lait concentré puis les glaçons. Mélangez à la cuillère et rajoutez un peu d'eau si besoin. Dégustez sans attendre.