jeudi 29 avril 2010

Gâteaux Bretons aux Fraises de Plougastel et au Beurre Salé



Pas de destination lointaine aujourd'hui, mais une recette bien bretonne et une visite du centre de Quimper.
La recette tout d'abord: elle met en avant des ingrédients typiquement de chez moi. Le beurre salé, ou plutôt demi-sel: il fait partie de notre culture, ici on n'achète que celui-là. Dans les supermarchés, il faut quelquefois bien chercher si on veut du beurre doux. Même pour la pâtisserie, c'est le plus souvent ce beurre qui est utilisé. Sa petite pointe de sel réhausse toutes les préparations sucrées... on connait le succès des caramels au beurre salé, du kouign amann et du far breton, ce serait impensable de les faire avec autre chose que du beurre salé!
J'ai utilisé un mélange de farine de froment et de sarrasin, là aussi c'est très traditionnel. Le sarrasin est plus souvent utilisé pour les préparations salées, les crêpes (ou galettes) les cakes salés, et le traditionnel kig-ha-farz (sorte de pot-au-feu breton) dont je vous parlerai bientôt. Si vous ne trouvez pas de farine de sarrasin, utilisez du froment ou de la farine complète (pour le côté rustique).


Ah les garriguettes de Plougastel, ici on les adore! elles sont encore un peu chères, mais je préfère en acheter moins souvent plutôt que de choisir celles d'Espagne ou du Maroc...
La garriguette est une variété précoce, c'est une des fraises les plus vendues sur notre sol.
On en cultive en Bretagne bien sûr, mais aussi dans le Lot-et-Garonne, en Midi-Pyrénnées. A Plougastel (5 km de Brest) les fraises ont même leur musée!


Quimper , capitale de la Cornouaille, est une ville du Finistère sud qui mérite vraiment le détour. Contrairement à Brest qui a eu la malchance d'être en grande partie détruite pendant la dernière guerre (perdant du même coup une partie de son patrimoine historique), Quimper est une ville riche tant du point de vue architectural que culturel. Perdez-vous dans le centre piéton animé de la vieille ville pour admirer les maisons anciennes à colombages. N'hésitez-pas à lever les yeux: les façades superbement préservées mais aussi les enseignes, plaques de rue et statuettes... tout est d'époque!


La cathédrale Saint-Corentin dédiée au saint-patron de Quimper, vue du bout de la rue Kéréon. C'est la plus haute de Bretagne avec des flèches culminant à plus de 80 mètres.


Il faut marcher le nez en l'air pour ne rien perdre des détails des façades... attention, les rues pavées sont parfois glissantes! Heureusement, la plupart sont exclusivement piétonnes...


Quand je vous disais qu'on aimait le beurre, ces jolies crêperies se trouvent sur la "place au Beurre". Si vous poussez la porte d'un de ces restaurants pour faire un repas de crêpes, vous aurez  l'embarras du choix dans les garnitures, outre la traditionnelle complète (jambon oeuf fromage) pour les salées, et la crèpe au sucre ou à la confiture (pour les sucrées) on trouve d'autres garnitures délicieuses: champignons à la crème, andouille, saucisse de Molène... et pour les gourmands du caramel au beurre salé, du chocolat, du chouchen, avec ou sans chantilly!


Difficile de choisir ... il y a de nombreuses crêperies rien que dans le centre-ville... En breton "crêpe" se dit "Krampouz"!


La crêperie du sallé, place au beurre: un joli nom, vous ne trouvez pas? La plupart de ces crêperies sont également très jolies à l'intérieur: vieux meubles bretons, antiquités et vaisselle des faïenceries Henriot (créées en 1690 à Quimper).


Gâteaux Bretons aux Fraises de Plougastel et au Beurre Salé

Pour 16 petits gâteaux:
3 oeufs
150 g de beurre demi-sel
150 g de cassonnade
1 gousse de vanille
50 g de farine de foment
50 g de farine de sarrasin
75 g de poudre d'amandes
150 g de fraises
1 cs de sucre semoule
le zeste d'un citron
1/2 sachet de levure chimique (5 g)

Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes.
Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Préchauffez le four à 180°.
Lavez les fraises , coupez-les en deux ou en quatre suivant leur taille. Ajoutez la cuillérée de sucre et laissez macérer quelques instants.
Faites fondre doucement le beurre et ajoutez-le dans le mélange oeufs-sucre. Mélangez au fouet puis ajoutez le zeste de citron finement râpé, les graines de la gousse de vanille, la poudre d'amandes. Ajoutez ensuite la farine et la levure tamisées ensemble.
Montez les blancs d'oeufs en neige ferme en leur ajoutant une pincée de sel, puis incorporez-les délicatement à la préparation précédente.
Versez la pâte dans des petits moules individuels en silicone (si vous utilisez des moules traditionnels, pensez les beurrer).
Piquez dans la pâte quelques morceaux de fraises.
Cuisez une trentaine de minutes. Laissez tiédir avanr de démouler.

mardi 27 avril 2010

Spaghetti Puttanesca



Un grand classique de la cuisine italienne aujourd'hui: les spaghetti puttanesca. Cette recette est devenue célèbre grâce au très médiatique Jamie Oliver. Préparée en quelques minutes avec des ingrédients qui sentent bon le soleil, elle est idéale pour régaler une grande tablée de copains. C'est une recette ultra-rapide: La sauce se prépare pendant la cuisson des pâtes, et il n'est pas compliqué d'avoir sous la main tous les ingrédients, en cas de visite à l'improviste!
En saison, préférez les tomates fraiches... mais une bonne boite de tomates pelées fera également l'affaire. Elles sont cueillies à maturité et sont imbattables au niveau du prix!
Quant à la cuisson des spaghetti, n'hésitez pas à très peu les cuire au départ, ils finiront leur cuisson dans la sauce: ainsi, aucun risque d'avoir des pâtes collantes!


Spaghetti, linguine, farfalle, tagliatelle, pappardelle... rien que le nom fait voyager. Choisissez celles qui vous plaisent!


Spaghetti Puttanesca

Pour 4 personnes:
500 g de spaghetti
2 gousses d'ail finement émincées
2 petits piments secs émincés
1 cc d'origan sec
4 belles tomates fraiches (ou une grosse boite de tomates pelées)
1 poignée d'olives noires dénoyautées
2 cs de câpres égouttés et rincés
12 filets d'anchois coupés en petits morceaux
quelques tiges de basilic
un morceau de parmesan
Sel, poivre
huile d'olive

Cuisez vos spaghetti dans une grande quantité d'eau bouillante salée, jusqu'à ce qu'ils soient "al dente".
Si vous utilisez des tomates en boite, égouttez-les et coupez les en cubes. Si vous utilisez des tomates fraiches, pelez-les dans l'eau bouillante, puis coupez-les en quatre, épépinez-les et coupez en cubes.
Dans une grande sauteuse, faites dorer à feu moyen l'ail et le piment avec 2 cs d'huile d'olive. Ajoutez les tomates, les olives, les anchois et les câpres et faites mijoter à feu très doux une dizaine de minutes. Poivrez.
Lorsque les spaghetti sont cuits, ajoutez-les dans la sauce, avec un peu de leur eau de cuisson si nécessaire (pour rallonger la sauce). Laisssez-les s'imprégner quelques minutes.
Servez dans un grand plat parsemé de basilic ciselé , ajoutez un filet d'huile d'olive et un peu de parmesan fraichement râpé.

vendredi 23 avril 2010

Salade de Chou Rouge, Fenouil, Pomme Verte et Gorgonzola



Encore un week-end qui s'annonce radieux: nous avons de la chance! A nous les déjeuners au soleil, les barbecues entre amis, les apéros qui n'en finissent plus... les jours ont bien rallongé, et même s'il fait frais, on a plus envie de trainer le soir.
Voici donc revenu le temps des grandes salades. Celle-ci à base de légumes crus et de pomme peut se servir en entrée, en plat unique (le soir cela me convient parfaitement) ou en accompagnement d'une grillade à la plancha ou d'un poisson.
J'ai utilisé du Gorgonzola pour changer un peu, mais nous avons d'excellents bleus français qui se marieront également très bien avec le croquant des légumes et de la pomme. Ne le mélangez qu'au dernier moment pour ne pas le voir disparaitre dans la salade.
Passez un excellent week-end!


Je n'ai pas pu résister, j'ai pris des dizaines de photos de ces choux d'ornement. J'adore leurs couleurs chatoyantes. On en voit de plus en plus dans les bordures mais aussi dans les compositions florales. Ceux-ci étaient plantés dans les jardins de notre hôtel à Marrakech.


Vous pouvez varier les herbes en fonction de vos goûts: aneth, estragon, cerfeuil, coriandre, sans oublier les sommités du fenouil...


Celui-ci est habité par toute une famille de chenilles, qui un jour deviendront papillons...


Salade de Chou Rouge, Fenouil, Pomme Verte et Gorgonzola

Pour 6 personnes:
1 petit chou rouge
1 bulbe de fenouil
1 pomme Granny Smith
150 g de Gorgonzola (ou autre bleu crémeux)
100 g de noix décortiquées
2 oignons nouveaux avec leurs tiges
Quelques tiges de ciboulette et de persil plat
Pour la sauce:
2 cs de yaourt grec
1 cs de moutarde à l'ancienne
1 cs de vinaigre de noix (ou de cidre)
1 cs d'huile d'olive
sel, poivre

Emincez finement le chou rouge, au couteau ou à la mandoline. Coupez le fenouil en deux, émincez finement. Lavez la pomme, coupez-la en fines lamelles en conservant la peau. Emincez l'oignon vert en conservant une partie des tiges. Ciselez les herbes.
Préparez la sauce dans un grand saladier en assemblant tous les éléments (yaourt, moutarde, huile, vinaigre, sel et poivre).
Ajoutez dans le saladier le chou rouge émincé, le fenouil, la pomme, les oignons, les herbes. Mélangez pour que la sauce enrobe bien le tout.
Déposez sur le dessus le Gorgonzola coupé en lamelles et les cerneaux de noix.
Réservez au frais jusqu'au moment de servir.

mercredi 21 avril 2010

Falafels et Taboulé Libanais


Avec tous les problèmes de transport aérien actuellement, il ne fait pas bon voyager. Les vols reprennent peu à peu, mais beaucoup de français sont encore coincés à l'étranger, ou ont connu une vraie galère pour rentrer chez eux. Quand aux projets de voyage, certains sont carrément tombés à l'eau...
Cela fait en plus un petit moment que je ne vous ai pas proposé de m'accompagner quelque-part. Alors, faites vos valises, je vous emmène à Petra en Jordanie!
Pétra est un des sites les plus magiques du Proche Orient, merveille naturelle et architecturale. L'ancienne cité de Petra, dissimulée entre des rochers multicolores  aux parois abruptes, façonnés par le vent et le sable, a été fondée par les Nabatéens au 6ème siècle avant J-C. L'endroit n'est accessible que par un étroit sentier montagneux, ou par un canyon d'environ 2 km de long. Le "Siq", l'accès principal, ne mesure à son endroit le plus resserré que 2 m de large!
Mais ensuite, quelle merveille: on y découvre des vestiges romains mais surtout d'imposants tombeaux creusés puis sculptés dans la roche par les Nabatéens. Il y a plus de 700 monuments sur une zone qui s'étend sur plusieurs kilomètres...
Petra est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les recettes que je vous propose aujourd'hui, se retrouvent dans tout le Moyen Orient. J'ai mangé des falafels un peu partout, mais j'ai un souvenir particulier pour ceux que j'ai dégusté dans une ruelle de Louxor en Egypte: un petit pain pita ouvert en deux, avec dans le fond un mélange de salade et de poivrons marinés, et par-dessus des falafels tout chauds! Humm!... la street food dans toute sa splendeur, je n'en ai jamais mangés de meilleurs!
J'ai choisi cette fois de les accompagner d'un taboulé libanais. Celui-ci est très différent de celui qu'on sert dans le maghreb: il y a très peu de bulghour, mais une grande quantité d'herbes (persil, menthe). Cela donne une salade très parfumée, mais pas du tout bourrative!
Quant à la petite sauce qui accompagne les falafels, vous trouverez la pâte de tahin dans les épiceries bio. Si vous ne pouvez pas vous en procurer, utilisez uniquement du yaourt grec, assaisonné d'herbes et d'épices.



La descente vers le site de Petra est assez longue, mais dans ce sens elle est pratiquable par tous. Vous pouvez réserver une calèche pour la remontée qui est assez raide. Je vous ai mis
les photos dans l'ordre de la descente... on y va?

 


Vous avez certainement reconnu le temple qui a été immortalisé dans un épisode d'Indiana Jones: la Khazneh est le monument le plus photographié de Petra. Essayez de visiter le site en milieu de journée, lorsque le soleil arrive encore à rentrer dans les canyons. Plus tard dans l'après-midi, les sites sont à l'ombre et les couleurs moins spectaculaires!


Falafels

Pour 6 personnes:
250 g de pois chiches cuits (en boite)
1 oignon émincé
2 gousses d'ail hachées
1 cc de cumin
2 cs de farine de pois chiches (ou de maïzena)
2 cs de chapelure
sel, poivre

Mixez les pois chiches avec l'oignon émincé, l'ail daché, les herbes, les épices, la farine et la chapelure. Formez des boulettes avec une cuillère. Roulez-les dans vos mains. Passez-les dans la farine.
Préparez une friture. Lorsque celle-ci est bien chaude, faites dorer les falafels quelques minutes. Réservez au fur et à mesure sur un papier absorbant.

Sauce Tahini (pour les Falafels)
Mélangez 100 g de purée de tahin (sésame blanc) avec 2 cs de yaourt grec, 2 cc de jus de citron, un peu de coriandre hachée, sel et poivre. Détendez la sauce avec un peu d'eau si besoin.

Taboulé Libanais

Pour 6 personnes:
50 g de boulghour
2 tomates
1 oignon rouge
1 bouquet de persil
1 bouquet de menthe
Le jus d'1 citron
2 cs d'huile d'olive
sel, cumin

Faites bouillir un demi verre d'eau. Mouillez le bulghour avec cette eau bien chaude et laissez gonfler. Ajoutez l'huile d'olive, le jus de citron, le sel et 1/2 cc de cumin. Réservez au frais.
Lavez et équeutez les herbes. Séchez-les et hachez les grossièrement. Ajoutez les au taboulé froid. Ajoutez également les tomates épépinées et coupées en petits morceaux ainsi que l'oignon émincé finement. Réservez au frais jusqu'au moment de servir.

vendredi 16 avril 2010

Oeufs Cocotte aux Asperges



C'est la star du printemps: elle est belle, goûteuse et délicate, mais toujours appréciée. Il faut la choisir fraichement coupée (quand c'est possible...) et ne pas hésiter quand vous la prenez en grande surface à soulever le papier qui entoure les tiges pour voir l'état de celles-ci: sêches et fendillées, l'asperge a déjà quelques jours de frigo!
Privilégiez, si possible, les asperges cultivées en France (moins de trajet, plus de fraicheur...) et si possible dans votre région. On en cultive en Alsace, dans les Landes, dans le Périgord, en Provence et aussi en Bretagne. Qu'elle soit verte, blanche ou violette, l'asperge s'accomode à toutes les sauces, se sert chaude ou froide, se marie à merveille avec l'orange. On peut tout imaginer avec l'asperge, tant que la sauce ne masque pas son goût délicat!
J'ai choisi pour ma part d'aller chercher mes asperges directement chez le producteur. J'ai pris ma voiture pour aller chez Annie Bertin, à 30 km de Rennes (direction Fougères).
Annie est une maraîchère passionnée, qui cultive ses légumes (certifiés bio) de façon traditionnelle. Elle les vend chaque samedi au marché des Lices à Rennes, mais vous pouvez également acheter à la ferme chaque vendredi après-midi.


Je me suis régalée à parcourir les champs avec Annie Bertin, à parler des variétés originales de légumes qu'elle cultive (j'en ai déjà parlé sur mon billet "Coucou de Rennes aux légumes multicolores"). Annie travaille avec les plus grands restaurateurs, Olivier Roellinger, Eric Guérin, David Etcheverry, Marc Angèle, pour les locaux, mais également Michel Bras et d'autres bonnes tables comme l'Astrance à Paris...


De bons et beaux ingrédients qui composent un joli tableau printanier...


Réalisé sans trucages: la Bretagne sous le soleil et le ciel bleu (et toc! pour les mauvaises langues...).


Une petite entrée très "bistrot", rustique et délicate... la qualité et la fraicheur des produits est primordiale!


Oeufs Cocotte aux Asperges

Pour 6 personnes:
6 oeufs extra-frais gros calibre
500 g d'asperges vertes
20 cl de crème épaisse
1/2 bouquet de cerfeuil
1 pincée de piment d'Espelette
un peu de beurre pour les cocottes

Commencez par casser le bout de la tige des asperges. Il ne faut pas les peler. Lavez-les. Coupez-les en deux. Mettez les pointes de côté et coupez les tiges en tronçons d'1 cm.
Faites bouillir de l'eau salée dans une grande casserole. Plongez les tronçons d'asperges en premier. Comptez 3 minutes de cuisson. Ajoutez ensuite les pointes et comptez 5 minutes de plus. Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau: les asperges doivent rester un peu fermes.
Egouttez le tout sur un linge, réservez les pointes au frais.
Beurrez 6 petites cocottes (avec couvercle), ou comme moi des bocaux "Le Parfait".
Allumez le four à 180°.
Dans un saladier, mélangez la crème avec le cerfeuil ciselé finement, le piment d'Espelette, un peu de sel et de poivre. Ajoutez les tronçons d'asperge. Répartissez cette préparation dans les cocottes. Cassez les oeufs prudemment et déposez dans chaque cocotte un blanc d'oeuf (Réservez les jaunes au frais). Assaisonnez de sel et de poivre. Refermez les cocottes, et faites cuire au bain-marie une vingtaine de minutes. Les blancs doivent être coagulés.
Sortez les cocottes du four, en les laissant dans leur bain-marie. Ouvrez-les et déposez sur chacune d'elles un jaune d'oeuf. Refermez les cocottes. Le jaune va chauffer grâce à la chaleur de la préparation, mais ne va pas cuire. Il doit rester coulant, comme dans un oeuf coque.
Servez rapidement en présentant à côté les pointes d'asperges réservées. Celles-ci serviront de mouillettes.
Vous pouvez présenter en plus des mouillettes de pain de campagne grillé.

mercredi 14 avril 2010

Crèmes Brûlées au Nutella


Allez, c'est mercredi, vous avez le droit à une petite douceur...
Je n'ai pas beaucoup de temps à moi en ce moment car je suis en plein "ménage de printemps". Je ne suis pas une fan du balai et du chiffon, mais le beau temps incite à ouvrir toutes les fenêtres, et à faire les choses en grand! J'y suis depuis lundi, et je frémis à l'idée de ce qui reste à faire. C'est le grand tri: je jette, je donne, j'emballe... pas de sentiments!
Mais il ne faut pas négliger nos estomacs, et après avoir trimé toute une journée, une petite douceur ne fait pas de mal. Et quand je parle de douceur, je devrais dire carrément du régressif, du réconfortant. Je ne suis pas accro au nutella comme certains à la maison, mais j'apprécie ce petit goût de noisette dans les desserts, ou entre deux macarons.
J'ai diminué la quantité de Nutella d'un tiers par rapport à la recette originale, et c'est très bon comme ça! Comment... il n'y en a déjà plus?
Recette tirée de "Crêmes Brûlées" de José Maréchal (Marabout).




Besoin d'un peu de douceur dans ce monde de brutes? Cette crème brûlée est pour vous...




Crème Brûlée au Nutella


Pour 6 personnes:
50 cl de crème liquide entière
6 jaunes d'oeufs
40 g de sucre en poudre
100 g de Nutella
60 g de cassonnade (pour caraméliser)

Chauffer la crème et le Nutella dans une casserole à feu doux. Mélanger afin de bien dissoudre le Nutella.
Dans un saladier, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre. Le mélange doit blanchir. Incorporez ensuite la crème chaude sans arrêter de fouetter. Laissez reposer 2 heures au frais.
Allumez le four à 125°. Répartissez la crème dans des ramequins en verre ou en porcelaine Cuisez les crèmes au bain-marie dans un grand plat pendant 1 heure à 1 heure 15. Les crèmes doivent être tremblottantes et juste prises. Une fois refroidies, réservez au frigo.
Au moment de servir, saupoudrez les crèmes de cassonade, puis caramélisez avec un chalumeau.

lundi 12 avril 2010

Papillotes de Daurade Méditerranéennes



Je suis très branchée poisson en ce moment, peut-être à force de voir les magazines et leurs couvertures vantant le régime idéal! Et pourtant, en matière de nutrition, rien ne vaut une alimentation variée, sans excès mais aussi sans interdits, faisant la part belle aux légumes et au poisson. Je privilégie aussi les produits de ma région, quand je le peux, sans m'interdire de donner à mes plats une petite note exotique ou méditerranéenne!
C'est le cas de la recette d'aujourd'hui. Je l'ai faite deux fois, avec de la daurade et avec du lieu: c'était aussi bon. L'association avec la confiture d'oignons rouges s'est faite d'elle même, puisqu'il m'en restait des tartines de St Jacques. Restait à compléter le tout avec une semoule parfumée pour en faire un plat équilibré... N'hésitez-pas à choisir un autre poisson (colin, cabillaud, merlan...) tant que le filet est un peu épais pour ne pas se déssécher à la cuisson.
Cette recette est d'inspiration méditerranéenne (adaptée du dernier "Cuisine Gourmande"), mais je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous quelques photos de notre dernière promenade sur la côte, entre Dinard et St Malo (Ille et Villaine). Quand il fait un temps pareil, il serait dommage de rester enfermé, non?


Ciel bleu, mer calme, une journée idéale pour se promener sur la côte. Un petit clin d'oeil à mes amis de Provence: "Petite Breizh", c'est comme ça qu'ils me surnomment!


Vue de Dinard, la cité corsaire de St Malo. Au premier plan, en bas, la villa "Les Roches Brunes".


Et si vous passez du côté de Dinard, n'hésitez-pas à suivre une des visites guidées  vous permettant de découvrir l'histoire de cette belle station balnéaire qui offre de multiples panoramas, sur la Rance (et le barrage) sur la Manche et sur St Malo en arrière plan. Autre intérêt, la promenade architecturale au fil des villas: la station balnéaire est sans doute la plus "british" de France avec ses 407 villas classées datant de la belle époque...


Ces papillotes peuvent se préparer à l'avance et attendre au frais jusqu'au moment de passer au four. Les papillotes en silicone de chez Mastrad (vous les trouverez par exemple chez "Rue du Commerce") passent également à table avec élégance. Elles existent dans plusieurs couleurs, et passent au lave-vaisselle.


Papillotes de Daurade Méditerranéennes

Pour 4 personnes:
4 filets de poisson blanc (daurade, lieu, cabillaud, bar)
200 g de couscous grain moyen
le jus d'un citron
2 oignons rouges
1 cs de vinaigre de cidre ou de vin blanc
16 olives niçoises
1 citron coupé en lamelles
5 cl de vin blanc doux
2 noisettes de beurre demi-sel
Huile d'olive
1 cc de curcuma
Sel, poivre
Quelques branches de thym citron et de persil plat

Préparez tout d'abord la confiture d'oignons rouges: Emincez finement les oignons et faites-les suer dans une poêle avec une noisette de beurre, jusqu'à ce qu'ils soient caramélisés et fondants. Ajoutez le vinaigre et déglacer. Retirez du feu et laissez tiédir (cette préparation peut se faire à l'avance).
Le couscous: mélangez la semoule de couscous avec 15 cl d'eau bouillante, le jus de citron, une cuillérée d'huile, le curcuma. Salez. Laissez gonfler 5 mn. Détachez les grains à la fourchette et ajoutez la noisette de beurre. Mélangez.
Allumez le four à 200°.
Préparez les papillotes: si vous n'avez pas de papillotes en silicone, pliez quatre feuilles de papier sulfurisé en deux. Répartissez tout d'abord le couscous, posez par-dessus les filets de poisson assaisonnés, un peu de confiture d'oignons rouges, les lamelles de citron, les olives, le thym et les herbes. Arrosez de vin blanc et refermez la papillote.
Enfournez sur la lèchefrite et cuisez 20 mn.

vendredi 9 avril 2010

Salade Scandinave



Dernière ligne droite avant le week-end, qui je l'espère sera aussi ensoleillé que la semaine que nous venons de passer... Je revis! Mais pas question de paresser, le jardin, trop négligé pendant l'hiver, a bien besoin d'un coup de fraicheur... on va encore entendre le bruit des tondeuses dans tout le quartier.
Et si le temps se maintient, pourquoi-pas notre premier déjeuner sur la terrasse? On enlève les pulls, on met les lunettes de soleil, on ressort le barbecue... et par ici les bonnes salades.
J'ai moins besoin en ce moment de plats chauds, mais avec mes hommes à la maison, pas question de leur proposer uniquement quelques feuilles de salade avec des légumes croquants. Sinon je risque de les voir rôder autour du frigo sitôt le repas fini!
Dans cette salade scandinave, on retrouve à la fois du tendre, du croquant, de la fraicheur, mais avec le côté nourrissant de la pomme de terre. Elle peut constituer un repas complet.
Et si comme moi, vous recevez quelques amis, en toute simplicité, elle peut devenir une belle entrée. N'hésitez-pas alors à sortir votre jolie vaisselle pour donner un petit côté glamour à cette salade facile et rapide à réaliser!


Même pour une salade toute simple, n'hésitez pas à mettre les petits plats dans les grands: vous donnerez ainsi un petit air de fête à votre dîner...


La belle vaisselle "Astier de Villatte" qui a servi à la présentation de ce plat, m'a été gentiment prêtée par la boutique "La Belle Histoire", 8 rue Saint-Melaine à Rennes.


Mes couleurs préférées, du blanc, du gris ardoise, du beige: de bons basiques qui permettent toutes les assocciations. Et j'aime surtout les belles matières: le bois, le lin, la faïence: mes placards sont pleins (il faut que j'arrête d'en acheter!).


En grand plat familial ou dans des assiettes individuelles pour vos dîners entre amis: une salade facile et rapide à réaliser, en toute saison...


Salade Scandinave

Pour 4 personnes:
1 kg de pommes de terre cuites avec leur peau
1 pomme Granny Smith
2 branches de céleri
4 filets de hareng au naturel
2 oignons nouveaux
2 branches d'aneth

Sauce:
1 cs de mayonnaise
1 cs de yaourt à la grecque (ou fromage blanc)
le jus d'1/2 citron
1 cc de moutarde à l'ancienne
sel, poivre

Pelez les pommes de terre, coupez-les en cubes réguliers. Lavez la pomme, enlevez le trognon, découpez-la en cubes (gardez la peau).
Lavez le céleri, enlevez les feuilles, coupez en tronçons. Coupez les oignons nouveaux en rondelles en gardant un peu de vert.
Coupez les filets de harengs en petits morceaux. Lavez et ciselez l'aneth (gardez quelques tiges pour la déco).
Réunissez tous les ingrédients dans un grand saladier.
Préparez la sauce: mélangez la mayonnaise, le yaourt à la grecque, la moutarde à l'ancienne et le jus de citron. Salez et poivrez généreusement.
Versez la sauce dans le saladier et mélangez délicatement. Réservez au frais.
Au moment de servir, répartissez cette salade dans des bols ou des plats individuels. Décorez de quelques branches d'aneth.

Le bon accord mets-vins: je vous propose d'associer cette salade avec un entre-deux-mers, un Château Turcaud, de chez Maurice Robert par exemple...

Imprimez la recette